Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Clermont-Ferrand : armé d’un couteau, il menace et agresse des passants en hurlant « Allah Akbar »

Actu 17 du 7 juillet 2020 :

Un homme armé d’un couteau menaçait et agressait les passants dans les rues de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) lorsqu’il a été interpellé par la police.

INFO ACTU17. Le comportement de cet homme a semé la terreur dans les rues de Clermont-Ferrand ce lundi matin. Les policiers ont été alertés vers 11h10 par plusieurs appels qui évoquaient la présence d’un homme armé d’un couteau. Ce dernier menaçait les passants tout en hurlant« Allah Akbar ». Il se trouvait alors dans la rue du Port, au centre-ville.

(…) L’agresseur venait de mettre son couteau sous la gorge d’une femme, avant de la relâcher décrit une source policière. Pétrifiée, la victime qui n’a heureusement pas été blessée s’est vite réfugiée dans un restaurant.

Peu après, le suspect a exhibé son arme blanche devant un enfant de 8 ans qui se trouvait avec ses grands-parents.Lire la suite

Quand Barbara Pompili dénonçait la « stigmatisation » du Qatar par Marine Le Pen en 2013, pays phare des Frères Musulmans

Barbara Pompili, femme politique écologiste longtemps proche de Daniel Cohn-Bendit, vient d’être nommée ministre de l’Ecologie. En 2013 elle prenait la défense du Qatar attaqué par Marine Le Pen. Cette dernière faisait notamment référence au régime fiscal dérogatoire spécifique au Qatar concernant la taxation des plus-values mobilières et immobilières mis en place par Sarkozy, ainsi que l’entrée au capital de l’émirat dans des sociétés stratégiques pour la France (voir plus bas). Aussi, la France a attaqué la Libye en accord avec le Qatar en 2011 afin d’installer un gouvernement islamiste ami. Le Commandement des Opérations Spéciales français a appuyé la « katiba du 17 février », dirigée par le frère du chef des Frères Musulmans libyens, afin de renverser Khadafi, ( par Ismail Salabi frère de Ali Salabi). Le Frère Musulman Abdelakhim Belhadj, fut aussitôt nommé gouverneur militaire de la ville après la victoire franco-qatari. Nicolas Sarkozy , qui représentait la France, fut effectivement le jouet du Qatar. La métaphore sexuelle de Marine Le Pen n’était pas dénuée de sens. 

 

Voici la liste des principaux investissements connus du Qatar en France, qui entrent dans le cadre d’une stratégie européenne de l’émirat :

L’émirat islamiste est le premier actionnaire du groupe de médias Lagardère (avec 13,03% du capital), le deuxième du géant de l’hôtellerie AccorHotels (10,3%) , et possède aussi les grands magasins du Printemps.

Des investisseurs qataris détiennent aussi les hôtels parisiens Raffles (ex-Royal Monceau), Concorde Lafayette, Peninsula et l’hôtel du Louvre, ainsi que le Martinez et le Carlton à Cannes et le Palais de la Méditerranée à Nice.

Le Qatar possède aussi des participations minoritaires dans de nombreuses grandes entreprises françaises, dont Total, Vinci, Veolia Environnement, LVMH et Vivendi. La société qatarie Mannai Corp contrôle 51% du capital de GFI Informatique. A l’étranger, l’émirat dispose notamment de parts dans la banque britannique Barclays et la suisse Crédit Suisse (plus de 5%).

Le Qatar revendique par ailleurs plusieurs milliers de mètres carrés de locaux sur l’avenue des Champs-Élysées et près d’un quart de la Société fermière du casino municipal de Cannes (SFCMC), qui exploite le Majestic Barrière et le Gray d’Albion. Enfin, l’émir du Qatar possède l’hôtel d’Evreux, sur la place Vendôme à Paris, et son frère détient l’hôtel Lambert, sur l’île Saint-Louis.

Sur le plan militaire, le Qatar est un client important de la France, à qui il a notamment commandé 24 avions de combat Rafale en 2015, pour 6,3 milliards d’euros.

L’émirat est également partenaire de la Caisse des dépôts, dans un fonds d’investissement de 300 millions d’euros pour les PME françaises innovantes. Le Qatar souhaitait initialement créer un fonds pour financer des projets dans les banlieues françaises, mais l’idée avait suscité une forte polémique, en pleine campagne électorale pour la présidentielle de 2012…

Goussainville : Abdelaziz Hamida a oeuvré à la construction de la mosquée des Frères Musulmans

intérieur de la mosquée Essaima de Goussainville

Le franco-marocain Abdelaziz Hamida a été élu maire de Goussainville, commune de trente mille habitants située dans le Val d’Oise non loin de l’aéroport Charles-de-Gaulle.

Le journal L’Opinion en octobre dernier informait que le nouvel édile a beaucoup fait pour la nouvelle grande mosquée de la ville :

« Musulman, Hamida assume de l’être. L’homme de 43 ans fait « son vendredi ​» à la mosquée Essalam (« ​la paix ​»), en centre-ville. Avant 2011, il était au bureau de l’association cultuelle. Il a négocié avec le maire le terrain de la mosquée il y a dix ans, et a contribué à sa construction. « ​J’ai fait sortir les musulmans des caves ​», précise-t-il. »

« C’est la première personne à Goussainville dont l’épouse était entièrement voilée », a affirmé sur Sud Radio le médiatique policier Noam Anouar, lui aussi enfant de Goussainville. « Sa femme a retiré le voile intégral par la suite. »

Cette mosquée est membre de la fédération de mosquées « Musulmans de France » (ex UOIF), fondée par des Frères Musulmans revendiqués. Les prédicateurs invités sont très souvent liés à cette internationale islamiste.

Parmi les plus fameux d’entre eux Hani Ramadan, petit fils du fondateur des Frères Musulmans, qui plaide pour un jihâd en vue d’établir un état islamique :

« Le monde musulman est en ébullition. Cette force peut et doit être orientée vers un Etat islamique, un Etat appliquant le Coran et la Sunna.(…) Les musulmans ne retrouveront jamais leur bonheur perdu s’ils ne reviennent pas au jihad et ne cherchent pas à établir un Etat Islamique ». (Hani Ramadan, Sermons du vendredi rappels et exhortations, éditions Tawid, 2011, page 465.)

Autre prédicateur invité par l’association Essalam, Walid Abdel Massoud, passé par l’école de charia des Frères Musulmans, l’IESH de Saint-Léger du Fourgeret dans la Nièvre (invité le 28 février 2016), ou encore Ismail Mounir en 2017, « surveillé par la police » informe le JDD. Egalement ancien élève de l’IESH,  Abdelmonaïm Boussenna fut invité en novembre 2016.

Boussenna a longtemps fréquenté la mosquée Al Imane de Lille dirigée par le président de l’UOIF Amar Lasfar, où il avait des responsabilités, avant d’être recruté comme imâm à Roubaix en 2016. Il est à noter qu’il est diplômé d’une université islamique d’Arabie Saoudite. Dans ses prédications diffusées sur Youtube, il prend la défense de Tariq Ramadan injustement calmonié selon lui[2], et s’entretient amicalement avec l’imâm salafiste de Brest Rachid El Jay (aussi signataire de l’appel à manifester) pour qui les femmes non voilées sont logiquement violées : « si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les hommes abusent de cette femme là[3] ». Boussenna critique le libéralisme de Tareq Oubrou, et rappelle que « le voile est une obligation religieuse[4] ». Naturellement proche d’Ahmed Miktar, imâm de Villeneuve d’Ascq assumant son appartenance aux Frères Musulmans[5], de par sa proximité géographique, il s’entretient souvent avec lui. Dans un dialogue avec Miktar, ils présentent le « cheikh » Abu Bakr Djaber Al Jazairi (+2018) comme « un des exégètes que nous étudions[6] » alors qu’il est l’un des doctrinaires les plus extrémistes de la violence religieuse. Son livre d’exégèse auxquels les imâms font référence est La Voie du Musulman, qui préconise de se « préparer à l’art militaire offensif » car « Le jihad a pour finalité de prohiber toute autre adoration que celle de Dieu, l’Unique », d’interdire les édifications ou même les restaurations d’églises ! Le « jihâd est obligatoire au moins une fois par an » selon Jazairi, dont les ouvrages sont disponibles dans les grandes mosquées de l’UOIF.  Autre citation préparant les esprits au terrorisme : « Celui qui renie les décrets divins concernant la prière, le jeûne, le pèlerinage, l’obéissance aux parent ou le Jihad est un renégat (…) Peines infligées aux renégats: Durant trois jours, on incite le renégat à renoncer à sa croyance et à demander grâce à Dieu, s’il n’accepte pas, il est passible de la peine capitale[7]  ». Ce « savant » de référence pour les Frères Musulmans souhaite agonir l’Europe, dans son autre ouvrage La Doctrine du croyant, (éditions AlAzhar, 2016 ) Al Jazairi écrit :

« L’Europe connaitra un jour le pire malheur, et endurera la pire agonie pour ses crimes contre l’Islam, la religion d’Allah qui est aussi la sienne, car elle ne peut en avoir d’autres. Pour ce qui lui arrivera elle ne devra s’en prendre qu’à elle-même car Allah n’est pas injuste »

Un obscur prédicateur koweitien, pays connu pour financer les brigades djihadistes salafistes de Syrie, « Cheikh Fayçal », a été invité en juin 2015 :

Nous cherchons à obtenir des informations sur cette personne.

En complément lire L’entourage du maire musulman de Goussainville se positionne sur le génocide arménien, la burka, Erdogan, le rap anti français etc.

[2]https://www.youtube.com/watch?v=KBxQ-FlPTNs

[3]Citation issue d’une conférence intitulée « 30 Minutes Pour te convaincre de mettre le Hijab » mise en ligne sur Dailymotion en juin 2012

[4]https://www.youtube.com/watch?v=vDH4kWUVG1E&t=605s

[5]« J’aimerais que (…) la renaissance islamique souhaitée par ma chère Confrérie des Frères Musulmans se réalise avec mon aide. » http://ahmedmiktar.eklablog.com

[6]https://youtu.be/Lp0YYmveekA?t=362

[7]Abou Bakr El Jazairi, La Voie du Musulman, Albouraq, 2014

L’entourage du maire musulman de Goussainville se positionne sur le génocide arménien, la burka, Erdogan, le rap anti français etc.

Nacim Rahmani et Kamel Slimani sont les deux derniers soutiens du nouveau maire de Goussainville Abdelaziz Hamida à lui avoir consacré une vidéo d’encouragement sur sa page officielle. Voici ce qu’on trouve sur leur page Facebook en accès libre :

le site salafiste Al Kanz

Voir  cette vidéo de femmes islamistes auditionnées, s’exprimant contre la loi interdisant la burka et le niqab !

Extraits des paroles d’une chanson de Sniper intitulée « La France »: La France est une garce et on s’est fait trahir On nique la France sous une tendance de musique populaire Les frères sont armés jusqu’aux dents, tous prêts à faire la guerre. Faudrait changer les lois et pouvoir voir Bientôt à l’Élysée des arabes et des noirs au pouvoir Faut que ça pète! Frère je lance un appel, on est là pour tous niquer La France aux français, tant qu’j’y serai, ça serait impossible Leur laisser des traces et des séquelles avant de crever. (à propos des blancs) Faut leur en faire baver v’la la seule chose qu’ils ont mérités T’façon j’ai plus rien à perdre, j’aimerais les faire pendre Mon seul souhait désormais est de nous voir les envahir . Ils canalisent la révolte pour éviter la guerre civile

Municipales à Toulouse et Montpellier : les candidats soutenus par LREM liés aux islamistes

Sur  Jean-Luc Moudenc à Toulouse relire notre article : Inauguration de la Grande Mosquée de Toulouse : l’imâm algérien vante le califat pour la « communauté supérieure », Moudenc se vante d’avoir été « facilitateur »

Sur Philippe Saurel à Montpellier relire notre article :  L’imâm Khattabi de Montpellier qui soutient les moudjahidines et fraude les prestations sociales…au QG de campagne de Philippe Saurel pour fêter son élection en 2014 !

Les deux sont soutenus officiellement par La République en Marche pour les municipales 2020 de dimanche prochain.

Mohammed, policier belge qui a renseigné le coordinateur des attentats de Paris et Bruxelles

Lu dans La Dernière Heure du 19 juin 2020

Il y avait une taupe à la police, une grosse taupe qui informait en direct le frère du principal coordinateur des attentats de Paris et Bruxelles. Dans la période des attentats, ce policier belge a eu 200 contacts avec Yassine Atar, le frère d’Oussama Atar. Il lui a fourni les informations policières qu’il demandait, et même sur ce que la police savait des frères El Bakraoui qui préparaient les attentats de Zaventem et du métro Maelbeek.

Ce policier vient d’éviter le pire : de façon inespérée pour lui, ses conseils Sven Mary et Romain Delcoigne ont pu lui éviter de devoir retourner en prison. Si la cour d’appel de Bruxelles l’a condamné mercredi à 50 mois d’emprisonnement, Mohammed S. a obtenu le sursis pour ce qui excède la détention préventive.

L’ex-inspecteur de la zone de police Bruxelles Nord ne se bornait pas à informer des gens qui préparaient les attentats. Il informait des suspects sur des enquêtes en cours. Quand les collègues arrivaient, tout avait été nettoyé, il n’y avait plus rien à trouver. Comme il travaillait au dispatching en tant qu’opérateur, on l’a même suspecté d’avoir modifié l’angle d’une caméra braquée sur le domicile d’un suspect, pour saboter l’observation. Source

« On peut attaquer un Chrétien mais entre frères musulmans ça ne se passe pas comme ça normalement »

La mosquée co financée par l’UE à Duisbourg en 2006 se trouve au centre d’un môle djihadiste en 2020

Mosquée du quartier de Marxloh à Duisbourg

Lu dans le média allemand RP Online du 12 juin, traduction par Fdesouche.com

« Marxloh est notre quartier »

Environ 2700 membres de clans d’origine arabe vivent à Duisbourg [Rhénanie-du-Nord-Westphalie] selon un rapport de police; ces dernières années, quelque 600 d’entre eux ont commis des délits, certains à plusieurs reprises. Ces clans se concentrent dans un petit nombre de quartiers, en particulier à Marxloh [20 000 habitants].

[…]

Depuis l’arrestation de S. [auteur de 75 délits, arrêté dans une cage d’escalier malgré la présence d’une foule bruyante et agressive], « il semble que Marxloh et ses environs soient à nouveau en ébullition », dit-on du côté des enquêteurs. Pourtant, la tactique policière de la tolérance zéro porte ses fruits […] De 24 jours de désordres en 2017, on est tombé à 11 en 2018 et à 4 l’an passé […] Mais dans les jours qui ont suivi l’arrestation dans la cage d’escalier, il y a eu 2 jours de désordres […] le 19 mai et le 28 mai.

Le 22 mai […], la direction de la police de Duisbourg reçoit un courriel contenant une menace d’attentat et l’avertissement de se retirer de Marxloh. « Objet : Allah Akbar, Marxloh est notre quartier. […] Nous interdisons à tous les mécréants d’entrer dans notre quartier. Nous chasserons par la force des armes ou nous tuerons tous les policiers, journalistes et autres mécréants. Chez nous, c’est la charia radicale qui est en vigueur », peut-on lire dans cet écrit. « Nous nous sommes procuré en Turquie et en Russie 2000 fusils d’assaut AK-47 avec suffisamment de munitions. Allah Akbar, tuez tous les mécréants. » […] Les autorités chargées de l’enquête prennent manifestement ces menaces au sérieux. […] RP Online

Pourtant Le Figaro du 25.09.09, titrait : La « mosquée de verre »qui séduit l’Allemagne

« En Allemagne, la petite ville de Duisbourg, où s’est construite l’une des plus grandes mosquées d’Allemagne, est désormais le symbole d’une intégration réussie.

C’est ce que l’on appelle le «miracle de Duisbourg». En octobre dernier, dans un quartier ouvrier de cette petite ville de la Ruhr, a été inaugurée l’une des plus grandes mosquées d’Allemagne. Sans aucune protestation du voisinage ni aucune manifestation xénophobe. Depuis un an, le «miracle» perdure : l’exemple de la mosquée de Marxloh est devenu un cas d’école pour de nombreuses autres municipalités allemandes, confrontées aux mêmes problèmes d’immigration. »

Ce qu’il faut savoir est que, ainsi que nous le rapportions dans le livre de référence L’islamisation de la France paru en 2006 :

 » A Marxloh, quartier de Duisburg, Bruxelles a participé au financement de la plus grande mosquée d’Allemagne : minaret de 34 mètres, surface de 2474m2, dont l’espace dit « culturel » de formation est financé pour moitié par les contribuables européens. D’un coût de 7,7 millions d’euros, cette partie comprenant classes, bibliothèque, salles de réceptions, malgré son coût astronomique, a été donc largement soutenue par les hauts fonctionnaires bruxellois de manière anti-démocratique, comme toujours avec les instances de l’UE. »

Plus grave, cette mosquée est directement gérée par la Turquie, appartenant au DITIB, organisation en Europe du ministère des Affaires religieuse de la dictature islamiste.

Aussi, en janvier 2013 le député européen du Vlaams Belang Philip Claeys alerta que l’Union européenne donne de l’argent pour des mosquées turques située dans le Nord de Chypre, occupé par la Turquie. L’UE est en quelque sorte l’anti Europe.

Lors de l’inauguration de la mosquée de Duisburg en 2008, L’Express écrivait :

« Construit dans le quartier très populaire de Marxloh, l’édifice a été inauguré le 26 octobre. En présence, naturellement, de Jürgen Rüttgers, ministre-président du Land, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, et de toutes les « huiles » locales, y compris le curé et le pasteur de l’arrondissement. (…)Même le père Michael Kemper, le prêtre de la paroisse Saint-Pierre, dont le clocher se situe à moins de 500 mètres du minaret, au bout d’une rue bordée d’étroites maisons ouvrières de briques rouges, en soupire d’aise: « Je suis heureux d’assister enfin à l’inauguration de « notre » mosquée, glisse-t-il, entre deux gorgées de bière. Car ce projet est aussi le nôtre. »

À Vénissieux, Yves Blein (LREM) fusionne avec un candidat pro-Erdogan

Addendum du 10 juin dans Le Progrès (extrait) « Le vote se serait joué d’un cheveu ! Après 1h30 de débats, le bureau exécutif de LREM aurait finalement décidé lundi soir de maintenir son investiture au député Blein à 10 voix contre 9. La fusion avec le candidat pro-Erdogan passe mal…. »Lire la suite

Lu dans Le Progrès du 3 juin 2020 :

Pour le député, cette alliance avec Yalcin Ayvali, candidat lors des dernières législatives est un « choix totalement assumé ».

Le candidat Yalcin Ayvali n’est pas tout à fait un inconnu à Vénissieux. En 2017, lors des élections législatives, il s’était présenté sous les couleurs du Parti égalité justice (PEJ) , un parti islamo-conservateur qui veut redéfinir la laïcité, considéré comme communautariste et proche de l’AKP, le parti du président turc Recep Erdogan. Sur son compte twitter, M. Ayvaliretweete régulièrement des messages d’Elias Imzalène, un « agitateur salafiste » selon l’Express, et affirme à de nombreuses reprises son soutien à ErdoganLire la suite

Montpellier : l’imam Mohamed Khattabi placé en garde à vue pour agression sexuelle

Lundi 25 mai, l’imâm canado-marocain Mohamed Khattabi a été placé en garde à vue au commissariat de Montpellier. L’imam de la mosquée Aïcha, déjà condamné par le tribunal correctionnel de Montpellier en mai 2016 pour des faits de fraudes commis au préjudice de la Caisse d’allocation familiale et l’administration fiscale, est une fois encore, dans le viseur de la justice.

Selon les informations de la Gazette de Montpellier, c’est une jeune femme, membre de sa famille, qui aurait déposé plainte contre lui fin 2019 pour des faits de viols et d’agressions sexuelles commis alors qu’elle était mineure sur fonds de prétendues pratiques religieuses. »
Lire la suite

Page 1 sur 20412345»102030...Dernière »