Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Maroc : le groupe islamiste Justice et Bienfaisance perquisitionné

L’important mouvement islamiste Justice et Bienfaisance (Al Adl Wal Ihsane) vient de subir un nouveau coup dur de la part du gouvernement marocain treize ans après la perquisition de mai 2006 où son matériel informatique fut saisi, révélant un fichier impressionnant de membres (100 000) et sympathisants (25 000). Le mouvement revendique 200 000 membres en 2019, chiffre probablement surestimé. En février 2019, pas moins de six résidences de dirigeants du mouvement ont été perquisitionné avec mise sous scellé, endroits aménagés avec salles de réunions, estrades, centaines de chaises pour les évènements, équipements. Le mouvement a largement survécu à son fondateur Abdeslam Yassine (1928-2012) fasciné par le régime des Mollahs iraniens et façonné par la lecture de Sayyed Qutb. Ce doctrinaire illuminé croyait à une « promesse divine » de l’établissement d’un califat englobant le Maroc, supplantant le Commandeur des croyant qu’est le Roi, auquel il ne donne aucun crédit. Le danger de l’idéologie adliste réside dans la lente maturation d’un projet deqawma-une révolution sur le modèle iranien- portée par les fidèles devant pénétrer les rouages institutionnels de l’état, et infiltrer le monde associatif, avant de la déclencher avec violence. D’ailleurs, en interne, les membres sont appelés « jounoud Allah », soit des soldats de Dieu. Dans les écrits de Yassine, « il est impératif que le groupe des moudjahidines opère un entrisme sur l’échiquier politique pour disputer le terrain aux ennemis, dans l’attente de la préparation des conditions de la vague géante » ; « dextérité, finesse et ruse » doivent être employés afin de concrétiser cette qawma. Internationaliser le jihad figure d’ailleurs en bonne place dans la littérature léguée par Abdeslam Yassine précise le journaliste Fahd Iraqi dans Jeune Afrique(n°3035), en citant le fondateur pour qui « Dieu soutiendra uniquement les fidèles armés qui combattent pour la gloire de Sa Parole ». D’ailleurs, selon des rapports sécuritaires, 200 membres du mouvement sont impliqués dans des affaires de terrorisme, ainsi que dans la cellule démantelée en mars 2018 (l’artificier en était), et plusieurs dizaines ont rejoint l’État Islamique.Lire la suite

Bordeaux : portant un brassard « Jihad », il attaque des policiers dans un commissariat et les menace de mort « au nom d’Allah »

INFO BFMTV du 18 mars 2019 – Un individu est entré dans un commissariat de Bordeaux ce dimanche avant d’agresser un policier et en proférant des menaces de mort au nom d’Allah, a-t-on appris ce lundi.

Les faits se sont déroulés peu après 13 heures. Un homme de 34 ans muni d’un brassard blanc sur lequel était inscrit le mot « jihad » en arabe est entré dans le commissariat. Il s’est jeté sur un policier en tentant de le frapper et en criant des menaces de mort au nom d’Allah. Les collègues du policier lui sont venus en aide et ont maîtrisé le forcené à l’aide d’un pistolet à impulsion électrique, un taser.

L’individu n’avait pas d’arme sur lui. Interpellé, il a été placé en garde à vue à la police judiciaire de Bordeaux.

Angers : le converti arrêté à la Poste en train de se faire livrer un pistolet-mitrailleur

Un ancien détenu qui voulait se faire livrer une arme par la Poste, a été mis en examen et placé en détention. Il a été arrêté la semaine dernière par les douanes alors qu’il essayait de récupérer dans une agence postale angevine un colis provenant des États-Unis qui contenait un pistolet-mitrailleur.

Le trentenaire a déjà été condamné à sept ans de prison pour des violences avec arme sur un policier. Il avait rencontré la foi musulmane en détention, ce qui lui avait valu en août 2016 d’être visé par une perquisition administrative lors de l’état d’urgence qui a succédé aux attentats de novembre 2015.(…)Lire k’article intégral dans Le Parisien

Pays-Bas: un islamiste turc en fuite tue 3 personnes et en blesse 9 autres


Le djihadiste d’Utrecht actuellement en fuite, Gökmen Tanis est né le 2 juillet 1981 à Yozgat en Turquie
Il était connu pour s’être rendu et avoir combattu en Tchétchénie.
Il était arrivé en Hollande il y a quelques années et semblait peu intégré à la société hollandaise, vivant relativement reclus.
Il avait été arrêté il y a quelques années par la police Hollandaise pour ses connexions avec l’Etat Islamique.

La mosquée Al Noor de Christchurch fut fréquentée par un prédicateur pro jihâd et deux djihadistes morts au Yémen

La mosquée Noor de ChristChurch théâtre de la tuerie de mars 2019.

Une information du magazine néozélandais Stuff  de juillet 2014 :

Le converti Christopher Havard fut tué par un drone américain au Yémen aux côtés de Daryl Jones en novembre 2013, tous deux membres d’Al Qaida dans la Péninsule Arabique (APAQ)…et convertis à la mosquée Noor de Christchurch visée par un terroriste d’ultra droite. Les parents de Havard ont affirmé qu’il avait bien été initié à l’islam radical à la mosquée Al-Noor à Christchurch.

Les dirigeants de la mosquée ont confirmé que Havard y était resté et avait étudié en 2011, mais avaient nié l’enseignement radical. Mais un homme qui a assisté à un week-end de formation pour convertis à la mosquée il y a 10 ans, a déclaré qu’un conférencier indonésien en visite avait parlé du djihad violent et que beaucoup partageaient ses points de vue. «La plupart des hommes étaient en colère contre la faiblesse morale de la Nouvelle-Zélande. Je dirais qu’ils étaient radicaux. » Lire l’article intégral

Une autre source médiatique rappelle que « La mosquée de Christchurch a été le centre de la controverse en 2003, quand Al Haramain, une organisation caritative saoudienne liée au financement du terrorisme, a tenté de prendre le contrôle des lieux » Source

D’ailleurs, le frère de Daryl, Nathan Jones fut converti à l’islamisme par des étudiants saoudiens de la mosquée de ChristChurch. 

Observatoire de l’islamisation, 18 mars 2019.

Philippines : Les islamistes gagnent leur autonomie dans la région de Mindanao

L’Agence américaine Associated Press a publié le 13 mars un reportage indiquant que les rebelles du Front Moro islamique de Libération gouvernaient actuellement l’île de Mindanao au sud des Philippines, qui jouit maintenant de l’autonomie suite au référendum qui a été organisé dans cette région.

L’Agence indique que l’initiative vise à mettre fin aux combats avec le gouvernement et à affronter l’organisation Daech au sud des Philippines.  C’est Mourad Ibrahim, chef du Front Moro islamique de libération (Wiki), qui va gérer 5 districts de Mindanao, et il est devenu le président d’un Conseil de transition composé de 80 membres et dominé par le groupe rebelle.

femmes soldats du Front Moro

Aux termes de l’accord conclu entre le groupe et le gouvernement philippin, ses combattants vont être libérés, et les gouvernements occidentaux considèrent que l’accord est la solution qui va permettre de mettre fin à un demi-siècle de violence entre le groupe rebelle et le gouvernement philippin, tandis que Daech a tenté d’exploiter ce combat pour pénétrer dans la région.

La Malaisie a joué le rôle de médiateur dans les négociations entre les deux parties, et les rebelles ont accepté de renoncer à leur objectif de créer un Etat indépendant en contrepartie de l’obtention d’un régime d’autonomie plus large dans la région, outre la libération de 12000 combattants dans un premier temps et la remise de 7000 armes. Lire la suite

85 chrétiens tués dans l’indifférence au Nigéria, plus de 6000 victimes depuis un an.

Terroristes Fulani opérant au Nigéria dans l’indifférence des médias

  • « Les islamistes du nord du Nigeria semblent déterminés à transformer le Nigeria en un sultanat islamique et à remplacer la démocratie libérale par la charia érigée en idéologie nationale. Leur but est d’abolir la Constitution et de faire de la charia la source de toute législation », selon le National Christian Elders Forum (Forum des Ainés), une branche de l’Association des Chrétiens du Nigeria. Depuis le début de 2018, plus de 6 000 chrétiens ont été assassinés.
    Dernière attaque en date : 

  • «Les gardiens de troupeaux islamistes tuent 85 personnes dans les communautés kaduna», lu sur This Day par John Shiklam, article du 13 mars 2019 :

Pas moins de 85 personnes ont été tuées lors d’attaques de trois communautés de l’État de Kaduna par des hommes armés soupçonnés d’être des bergers Fulani (musulmans).

Les attaques meurtrières auraient eu lieu dimanche et lundi 1à et 11 mars 2019.

CE JOUR, nous avons appris que les attaques à Anguwan Barde avaient eu lieu dimanche matin lorsque des présumés éleveurs Peuls ont envahi la communauté et tué 35 personnes.

Le porte-parole du chef de la police de l’Etat de Kaduna, Yakubu Sabo, qui a confirmé l’attaque contre Anguwan Barde dans un communiqué, a déclaré lundi que 16 personnes avaient été tuées.

Cependant, Danladi Yarima, avocat et ancien président de l’Association de développement d’Adara (ADA), a déclaré que 35 personnes avaient été tuées lors de l’attaque de dimanche contre la ville d’Anguwan Barde.

Lors de l’attaque du village d’Anguwan Gamu lundi, 46 personnes ont été tuées et une centaine de maisons incendiées par des bergers déchaînés.

Yarima a déclaré que deux des cadavres, dont l’épouse du pasteur d’une église ECWA du village, ont été retrouvés dans une rivière.

«Nous avons retrouvé 35 corps à Anguwan Barde et 46 à Anguwan Gamu. Certaines personnes sont toujours portées disparues parce qu’elles ont couru dans les buissons pour sauver leur vie lorsque les bergers Fulani ont envahi les communautés. Nous ne savons pas s’ils sont encore en vie ou non.

«Nous avons retrouvé deux cadavres dans une rivière, y compris le corps de la femme du pasteur de l’église ECWA du village», a déclaré Yakima. Suite et Source

Pour en savoir plus sur l’ampleur de ce génocide au Nigéria lire cet article du Gatestone Institute

Lézignan: un musulman attaque les gendarmes après s’en être pris à une femme pour non port du voile

(Information non publiée par la grande presse)

Lu dans L’Indépendant du 13 mars 2019 (extrait) :

« Allah akbar ». Une expression censée exprimer la dévotion du croyant envers Dieu mais devenue, par la mauvaise grâce de l’islam radical, une source de peur et d’effroi. Aussi, lorsqu’un individu a été aperçu mardi soir dans le centre de Lézignan, déambulant en criant « Allah akbar », la chose n’a pas été négligée. D’autant que ce jeune homme, très agressif dans son comportement, ne s’est pas privé de reprocher à une femme de ne pas être voilée, avant de menacer de s’en prendre à d’autres personnes.

[…]

L’homme va même jusqu’à agresser physiquement les militaires, provoquant une lutte au cours de laquelle tous se retrouveront au sol. Dans le feu de l’action, l’arme de poing et le chargeur de l’un des gendarmes se détachent : l’individu tentera de s’en emparer, mais sera heureusement maîtrisé et menotté avant d’y parvenir. Au moment de partir en garde à vue, il réitérera des menaces de mort à l’encontre des policiers, des gendarmes, du procureur, mais aussi de ses concitoyens.

Un communiquant de Etat Islamique acculé: « Quel est notre crime? On veut juste appliquer la Charia »

13 mars 2019 (NOVOpress)
L’étau semble se resserrer autour de Baghouz, cette poche encore tenue par le groupe Etat islamique. Les combattants des Forces démocratiques syriennes ont engagé dimanche un assaut contre cette ville dans l’est de la Syrie. Et ce mardi, près de 2000 personnes se seraient rendues.

Des images présentées comme ayant été filmées à Baghouz, ont été publiées ce lundi sur les réseaux sociaux. On y entend un homme, Abu Abd al-Azeem, militant du groupe Etat islamique déclarer ceci :

Quel est notre crime ? Qu’est-ce qu’on a fait de mal ? Pourquoi est-ce qu’on nous bombarde ? Pourquoi le monde entier est contre nous ? Qu’est-ce qu’on a fait de mal ? Pourquoi sommes-nous assiégés ? Pourquoi le monde entier reste-t-il silencieux ? Quel est notre crime ? Ce qu’on veut, c’est appliquer la Charia, la loi de Dieu. Si Dieu le veut, demain, nous serons au paradis. Et eux, nos ennemis iront brûler en enfer.

La mosquée de Soissons lancée par le maire de droite et le préfet

Tout le conseil municipal de Soissons a voté pour cette installation excepté le groupe « Soissons fait Front » apparenté Rassemblement National. La tentative de bloquer la construction a été déboutée au tribunal administratif. Le maire Alain Crémont, « divers-droite » qui fut soutenu par Xavier Bertrand se félicite de ce projet de grande mosquée :

Page 1 sur 18412345»102030...Dernière »