Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Partition alimentaire : un supermarché halal promu par France 2

Haine islamiste : il attaque à la hache un couple à Copenhague

Lu sur MyNewsDesk

La police danoise a arrêté le suspect qui a attaqué un couple avec une hache en pleine rue dans la ville de Birkerød, située juste au nord de Copenhague. Mohamed Abdelkader Salem al-Tamimi, 29 ans, est accusé d’avoir braqué une banque puis d’avoir agressé un couple à la hache.

Le braqueur de diamants de Genève est un islamiste de Rueil-Malmaison

Lu dans Le Parisien du 20 février (extrait) :

Nabil A., 30 ans, est soupçonné d’avoir dérobé 15 millions d’euros de diamants en Suisse en séquestrant un diamantaire. (…)

C’est un braqueur, connu des services de renseignements français pour être radicalisé. Cet inquiétant personnage, originaire de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), fait aussi l’objet d’une fiche S et intéressait les enquêteurs du renseignement intérieur français. Nabil A. est connu des archives de la police française pour de petits délits, violences, menaces, port d’armes prohibé. Il est aussi soupçonné d’être impliqué dans plusieurs affaires criminelles non élucidées en France.

Se sachant recherché dans l’Hexagone et en Suisse, il se réfugie dans la ville de sa famille en Algérie. Il y investit son argent sale dans de l’immobilier et des commerces. Il publie par ailleurs sur un compte Facebook, ouvert sous une fausse identité, ses opinions en faveur de l’Etat Islamique, des déclarations du chef de Daech, Abou Bakr al-Baghdadi et affiche des positions antisémites et des textes incitant au djihad et aux attentats terroristes.

Ces opinions attirent l’attention des autorités et la police l’arrête à son domicile sur la base du mandat d’arrêt international helvétique. » Lire l’article intégral dans Le Parisien

33 000 nuitées d’hôtel pour les clandestins en Ile-de-France informe le ministre Mezard

Villefranche-de-Rouergue : le chantier de la mosquée débute sur un terrain offert par Les Républicains

Crédit photos : T-Tris Architecture

Lu dans La Dépêche du 19 février 2018 (extrait)

« À La Borie-des-Places (quartier de Villefranche-de-Rouergue), en mitoyenneté de l’agrandissement du cimetière, le chantier de la future mosquée a débuté. Après des travaux de terrassement et de préparation du terrain, menés à la fin de l’année dernière par la Sotrameca et dont nous avions rendu compte, l’entreprise de maçonnerie Cammisar a monté une grue et a coulé les fondations du bâtiment.

Rappelons que la commune a vendu le terrain (au prix de 14 €) à l’Association cultuelle et culturelle maghrébine (ACCM), qui porte le projet. Elle se retrouvait beaucoup trop à l’étroit dans la maison de la rue Valadier, transformée en mosquée depuis de nombreuses années. » Lire la suite

Lu dans La Dépêche du 3 mars 2016

« Le 29 septembre 2011, le précédent conseil municipal avait cédé à l’association cultuelle et musulmane maghrébine (ACCM) de la ville, un terrain d’environ 2 000 m² à la Borie des Places pour la construction d’une mosquée. Il était prévu que cette construction débute dans un délai de trois ans après la signature de l’acte de vente. »

Le maire de Villefranche-de-Rouergue depuis 2001 est le Républicain Serge Roques (Wikipedia)

D’après nos informations, les responsables de la mosquée sont marocains.

Le parti de Laurent Wauquiez est coutumier de ces aides locales aux mosquées, voir notre documentaire :

Le résistant Mohamed Louizi, las du harcèlement judiciaire pour ses dénonciations des Frères Musulmans, entame une grève de la faim

Nous venons d’apprendre que Mohamed Louizi, ancien de l’UOIF, auteur de l’indispensable : « Pourquoi j’ai quitté les Frères Musulmans« , commence une grève de la faim. Il ne décolère pas que les plaintes pour « diffamation » des militants qu’il démasque soient instruites avec célérité, par ceux-là même qui le mettent en danger en l’excommuniant à la manière des takfitistes : 

La mairie PCF de Nanterre valide l’agrandissement de la mosquée-école de Nanterre

L’armée turque réalise un vrai djihad en Syrie (analyse kurde).

Kendal Nezan, Président de l’Institut kurde de Paris :

« Si les Occidentaux l’y autorisent, Erdogan promet de se lancer dans la conquête du Kurdistan syrien, dans un climat d’hystérie nationaliste. Ce qui n’augure rien d’autre que le retour en force de Daech et une déstabilisation plus grande encore de la région.

L’opinion publique occidentale semble l’ignorer mais l’invasion turque du canton kurde syrien d’Afrin est qualifiée de «jihad» ou guerre sainte par la Diyanet, la plus haute autorité religieuse du pays, à la demande sans doute du président turc lui-même.

La fatwa est serinée dans les 90 000 mosquées sunnites du pays où imams et prédicateurs, tous salariés d’un Etat supposé laïc, sont tenus de prier matin et soir avec leurs ouailles pour la victoire de l’armée de conquête turque et de leurs supplétifs syriens jihadistes.Lire la suite

Une policière islamiste radicalisée et un militaire écroués pour vols d’armes à Bobigny

Lu dans Le Parisien du 13 février 2018 :

Une adjointe de sécurité serait impliquée dans la disparition de deux armes de service, à la direction territoriale de Seine-Saint-Denis, à Bobigny. Affaire dans laquelle un militaire a aussi été incarcéré.

C’est une affaire dont l’institution policière se serait volontiers passée. Deux armes de service, des pistolets automatiques Sig Sauer, calibre 9 mm, ont été dérobées au sein de la direction territoriale de Seine-Saint-Denis, et c’est une fonctionnaire qui est dans le collimateur. Cette jeune adjointe de sécurité (ADS) de 20 ans vient d’être suspendue. Elle est mise en examen et placée en détention provisoire depuis vendredi, ainsi que trois autres complices présumés, âgés de 19 à 29 ans, dont un est militaire.

Les soupçons s’étaient rapidement portés sur la jeune femme, en poste à l’accueil au siège départemental de la police à Bobigny. Lire la suite dans Le Parisien

Des dizaines d’islamistes radicaux travaillant dans le nucléaire recensés en 2017

Selon un recensement de 2017 de l’Etat-major opérationnel de prévention du terrorisme, qui contrôle le suivi des personnes radicalisées, cité par Mediapart, 59 islamistes radicaux travaillaient cette année ou ont travaillé dans le nucléaire.

Les chiffres font l’effet d’une déflagration : selon l’Etat-major opérationnel de prévention du terrorisme (EMOPT), organisation chargée de contrôler le suivi des personnes radicalisées, 59 islamistes radicaux travaillant ou ayant travaillé dans la filière nucléaire ont été recensés en 2017.

Mediapart, qui a révélé cette information troublante le 6 février 2018, a précisé où ces individus étaient employés. Une vingtaine de sites appartenant à EDF et à ses sous-traitants, des prestataires d’Areva, le CERN (l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire) et l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) seraient touchés. Le journaliste auteur de l’enquête précise qu’une quinzaine de personnes ayant accès à des sites dits sensibles, ainsi qu’une dizaine d’ingénieurs et de chercheurs faisaient partie de ces islamistes. Lire la suite sur RT

Page 1 sur 15012345»102030...Dernière »