Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
L\'Observatoire de l\'islamisation

L'Observatoire de l'islamisation

Dirigé par l’analyste Joachim Véliocas depuis février 2007, cet Observatoire se présente comme la plus grande base de données francophone recensant les faits marquants de l’avancée de l’Islam en Europe et dans le monde. Nouvelles mosquées ou « centres culturels », nouvelles madrasas déguisées en Instituts ou écoles...

Lire la suite

Un évêque proche de feu Jean-Paul II révèle sa vision d’une Europe envahie par l’islamisme

23-27 juin 1988: Jean Paul II lors de son voyage en Autriche.

Mgr Mauro Longhi, du presbytère de la Prélature de l’Opus Dei, fut le témoin direct du récit de la vision, qu’eut Jean Paul II au mois de mars 1993, à l’Ermitage « Santi Pietro e Paolo » de Bienno, dans le Val Camonica. L’inquiétante vision du Pape Jean Paul II ne fut jamais portée à la connaissance du public avant le 22 octobre dernier.

Mgr Longhi avait entretenu des contacts étroits avec le Pape polonais tout au long de son pontificat. Il révéla cette vision du Pape Jean Paul II au cours d’une conférence organisée le 22 octobre dernier en son souvenir, jour où l’Église célèbre sa mémoire.

(révélation de la vision de Jean Paul II à partir de 48.59)

« J’avais posé mon regard sur lui croyant qu’il avait besoin de quelque chose. » Il s’aperçut que je le regardai, ses mains tremblaient, c’était le début de la maladie de Parkinson.

Il me dit : »Cher Mauro, c’est la vieillesse. » Je lui répondis immédiatement : « Mais non Sainteté, vous êtes jeune. » Et c’est alors que Wojtyla changea de ton et de voix et me dit :

« Rappelle-le à ceux que tu rencontreras dans l’Église du troisième millénaire: « Je vois l’Église du troisième millénaire affligée d’une plaie mortelle, qui, comparée à celles de ce millénaire (le communisme et le nazisme) sera plus profonde, plus douloureuse: elle se nomme « islamisme ». Ils envahiront l’Europe. J’ai vu les hordes surgir de l’Orient à l’Occident, du Maroc à la Libye, de différents pays orientaux à l’Égypte. »

« Ils envahiront l’Europe et cette dernière sera semblable à une cave sombre, remplie de reliques, de vieux souvenirs de famille et de toiles d’araignées. Vous l’Église du troisième millénaire devrez endiguer l’invasion. Mais non par les armes, car les armes ne suffiront pas, mais avec votre foi, vécue dans son intégrité. »»

(Lu sur Dreuz, traduction Dreuz.info)

Un documentaire sur les chrétiens en Algérie tait le sujet des convertis pour ne pas s’attirer les foudres du régime

Un documentaire sur les chrétiens en Algérie, réalisé par Jean Dulon, a été diffusé lundi 16 octobre sur KTO.

Le site de l’Eglise catholique en Algérie en parle ainsi : 

« Le film sera projeté en Algérie. Pour des raisons politiques, il est peu question des convertis menacés par le régime ou des différents obstacles posés à l’exercice de la religion catholique. La constitution algérienne garantit la liberté de culte, mais l’interdiction du prosélytisme se confond parfois avec une sévérité à l’endroit des non musulmans — notamment des convertis. On se souvient des années noires, durant la décennie 1990, où dix-neuf religieux furent assassinés par des terroristes : les moines de Tibhirine, plusieurs religieuses, et l’évêque d’Oran, Pierre Claverie. De cela, il n’est pas question dans un documentaire qui se veut terrain de rencontre et de dialogue entre communautés. « Mon chauffeur ne savait même pas que le christianisme était encore vivant en Algérie. Il pensait que les monuments n’étaient plus affectés au culte. Axer le film sur les années noires eût été la garantie de ne pas avoir les autorisations de diffusion du film en Algérie, et que les Algériens ne le voient jamais », explique Jean Dulon, pour qui la double projection, en France et en Algérie était primordiale. Lire l’article intégral.

Égypte : une foule de 1000 personnes attaque une église copte

Lu sur Chrétiens.info / Express.co.uk

Une foule furieuse de près de 1000 personnes a lancé une attaque contre une église copte récemment rénovée à Mina en Égypte, contraignant les chrétiens à verrouiller les portes du bâtiment pour leur propre sécurité. Cette action visait principalement à menacer et intimider les personnes qui s’y trouvaient.

Le 26 octobre dernier, la police a été appelée par l’église Saint-George de Mina, attaquée par une foule de près de 1000 personnes furieuses. Pour des raisons de sécurité, les portes de l’église ainsi que la garderie pour enfants ont été fermées à clé.

Un peu plus tôt dans la semaine, les responsables de la congrégation copte de la région ont reçu une invitation les contraignant à assister à une réunion de paix, une rencontre qui visait à mettre fin au conflit entre ce groupe chrétien et la communauté musulmane locale.

La CGT sous pression islamiste ? Son responsable justifie la Barbie voilée.

Benjamin Amar est responsable de la CGT dans le Val-de-Marne, département fortement islamisé. Sa position bienveillante à l’égard de la Barbie voilée est-elle dû à la pression d’une base de plus en plus musulmane dans le syndicat ? Ce personnage dénonce « la stigmatisation d’une religion » à 12min 50 secondes.  Le syndicaliste dénonce aussi une ancienne Une du Figaro magazine, comme si c’était le rôle d’un syndicat de travailleurs de défendre l’islamisation de la France :

Ivan Rioufol du Figaro le recarde sèchement : « le voile est un uniforme et vous êtes complice de cette idéologie là ». 

Le maire LR de Clichy résiste aux prières de rue mais collabore aux mosquées municipales

Rémi Muzeau, maire LR de Clichy-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine, est à l’origine de la manifestation, très médiatisée, d’élus en écharpe tricolore, le 10 novembre dernier, contre des prières de rue. Il a été interrogé par Minute. Extrait :

2847_page_01« J’ai rendez-vous jeudi prochain avec le préfet et avec cette fameuse association qui organise les prières de rue.

Qu’attendez-vous de ce rendez-vous ?

J’attends de ce rendez-vous que le préfet comprenne que les revendications de cette association ne sont pas plausibles. On ne peut pas donner un nouveau lieu de culte à chaque croyant qui le demande ! A Clichy, il y a deux églises, deux mosquées et une synagogue. Il y a tout ce qu’il faut pour répondre aux besoins des croyants de la ville.

Après, si l’Etat veut vendre des terrains pour construire une nouvelle mosquée… L’Etat possède trois hectares à Clichy – les anciens locaux de l’Inalco (l’Institut national des langues et civilisations orientales, Ndlr) –, il peut vendre, il n’y a pas de problème, je ne m’y opposerai pas.

Vous ne seriez donc pas opposé à une troisième mosquée à Clichy ?

Je ne me suis jamais opposé à une troisième mosquée. Et je ne m’opposerai ni à une quatrième, ni à une cinquième, ni à une sixième mosquée ! Pourquoi voulez-vous que je m’y oppose ?Tant qu’elle respecte les règles de réception du public… Vous savez, à Clichy, nous avons des orthodoxes qui se réunissent dans une salle ; des témoins de Jéhovah qui respectent les règles ; il n’y a aucun problème.

D’ailleurs, nous avons à Clichy un centre culturel et cultuel [musulman] de 1 500 m2 sur trois niveaux. C’est un bâtiment municipal pour lequel nous avons signé un bail emphytéotique de 99 ans. D’ailleurs, Hamid Kazed (président de l’Union des associations musulmanes de Clichy et organisateur des prières de rue, Ndlr) était présent à l’inauguration. […] »

Pour avoir une vision d’ensemble de la collaboration des maires de « droite » et de gauche avec les musulmans pour faciliter l’irruption de mosquées, souvent radicales, lire Ces Maires qui courtisent l’islamisme (éditions Tatamis, 2015) plus que jamais d’actualité.

Après l’EI, l’espérance contagieuse de l’archevêque de Kirkouk en Irak

Conférence de Monseigneur Yousif Thomas Mirkis du 16 novembre 2017 à Paris. Ce dominicain maitrisant parfaitement le français évoque ses projets mobilisateurs pour les irakiens de toutes confessions, dont l’institut universitaire créé de toute pièce qui se hisse déjà à la première place dans cette grande ville pétrolifère du nord de l’Irak. Les élèves yézidis et musulmans lui sont reconnaissants, et des élèves chrétiens ne veulent pas suivre leurs parents ayant pourtant obtenus le statut de réfugié en Europe ! Un formidable message d’espoir, relayé par l’association Fraternité en Irak qui réhabilite actuellement deux-cent logements , et peut être bientôt plus grâce à votre aide ! Mobilisons nous sur http://fraternite-en-irak.org

Intrusion de deux islamistes au carmel de Verdun

Lu dans L’Est Républicain du 16 novembre :

« Ils sont rentrés, une sœur les a accueillis et elle a discuté avec eux ». Mgr  Gusching, évêque de Verdun est allé voir, lundi encore, la communauté religieuse de Verdun forte de dix sœurs. Des carmélites encore sous le choc de ce qui leur est arrivé vendredi 10 novembre, vers 17 h.

Au moment de l’office de Vêpres, deux individus d’une trentaine d’années, barbus et vêtus normalement, pénètrent dans le Carmel de Verdun.

Après avoir discuté avec la sœur présente à l’accueil, cette dernière leur a dit que l’office allait commencer. « Ils lui ont demandé s’ils pouvaient aller dans la chapelle », poursuit l’évêque. « Elle a dit oui ».

Une fois dans la chapelle, « ils ont prié en arabe pendant les vêpres », souligne Mgr  Gusching. « Ils se sont présentés comme des annonciateurs et leur ont dit : si vous ne vous convertissez pas, vous irez en enfer ». (…) 

les deux individus, dont l’un serait du secteur et l’autre étranger au département, ont été interpellés à Verdun le 11 novembre et placés en garde à vue dans les locaux du commissariat. « À l’issue de celle-ci, ils ont été déférés devant le procureur de la République de Verdun, le 13 novembre, puis placés sous contrôle judiciaire par le Juge des libertés et de la détention », précise le procureur Dupont. « Ils sont convoqués devant le tribunal correctionnel de Verdun pour être jugés à l’audience du 28 avril 2018 à 8 h 45 du chef de violences volontaires aggravées (sans incapacité totale de travail et en réunion) ».

Les violences, dans ce cas, sont des violences psychologiques. Ils encourent une peine de trois ans d’emprisonnement et 45.000 € d’amende. Lire la suite

Un fiché S instructeur à l’école de Police révèle Le Point

Il est agent titulaire de la fonction publique et salarié du ministère de l’Intérieur. Fiché S pour radicalisation islamiste, il travaille néanmoins au sein de l’École nationale supérieure d’application de la police nationale, basée à Toulouse et chargée de la formation continue des gardiens de la paix et des officiers. Ceux-ci y apprennent, notamment, les « techniques opérationnelles de filature et d’intervention », précisément utilisées contre les djihadistes. L’agent public est pour l’heure en arrêt maladie. « Cette information est confirmée, explique un…La suite est réservée aux abonnés du Point.

Attaque islamiste à la clé à molette à La Courneuve : il crie « Allah Akbar »

Un homme a été arrêté pour violences volontaires aggravées et apologie du terrorisme.

INFO ACTU17Lundi 13 novembre vers 21 heures, sur l’avenue du Général Leclerc à La Courneuve, un homme a violemment frappé à la tête un passant avec une clé à molette pour une raison ignorée. Il a accompli son geste en criant « Allah Akbar ».

Selon nos informations, un policier en civil et qui n’était pas en service a été témoin de l’agression. Il a immédiatement interpellé l’assaillant et porté secours à la victime dont le pronostic vital n’était pas engagé. Cette dernière a été transportée à l’hôpital Delafontaine.

Selon la police, l’auteur de l’agression ne jouirait pas de toutes ses facultés mentales. Il a été placé en garde à vue au commissariat local.

Meddeb: « L’islam, tel qui se présente à nous aujourd’hui, est fortement détestable »

Abdelwahab Meddeb (mort en 2014), professeur de littérature comparée, dirigeait l’émission Culture d’islam sur France Culture.  Dans Libération du 23 novembre 2006  il écrivait : »Nous avons à faire à un Prophète qui a été violent, qui a tué et qui a appelé à tuer. La guerre avec les Mecquois fut une guerre de conversion. Il y a eu aussi la guerre avec les juifs et le massacre des juifs à Médine, décidé par le Prophète (…)L’islamisme est, certes, la maladie de l’islam, mais les germes sont dans le texte lui-même. « 

Sur la oumma en terre d’islam, dans le Nouvel Observateur du 17.1.2008 :  « La crainte que suscitent les femmes et les étrangers est le signe d’une communauté grégaire fermée sur elle-même, empêtrée dans l’endogamie, la réclusion des femmes, la xénophobie »

Aussi, dans l’émission Ce soir ou jamais face à Tariq Ramadan :

« Ce que je voyais monter au fur et à mesure, un islam qui changeait de plus en plus, que je n’aimais plus, que je trouvais très inquiétant.

Les visites que je faisais en Egypte, entre l’Egypte de 1975, dix ans après 1985 je vois une Egypte totalement changée, incompréhensible pour moi, je reviens en 1997 le mal est encore pire.

La concession faite par l’islam officiel, l’islam des états, au message des islamistes, des prêches terribles que j’entendais à la télévision officielle, un certain Charaoui par exemple, un diffuseur de superstition, d’obscurantisme « tout est dans le coran de l’atome à l’électricité », des choses aberrantes !

Je suis arrivé en Egypte pour un séjour en septembre à la veille des attentats de Louxor, et quand ces attentats ont eu lieux personnellement je n’étais pas du tout surpris car j’ai eu l’impression que ces attentats étaient le passage à l’acte de tout ce que j’entendais »

Page 1 sur 13912345»102030...Dernière »