Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Villiers le Bel : les principaux groupes de rap « français » avaient prévenu



Les membres de ces deux groupes (Mafia K1 et Sniper) étant musulmans, un lien de cause à effet entre la violence anti-occidentale intrinsèque à l’Islam et l’appel à agresser le peuple le plus généreux du monde1 (qui maintient sous perfusion financière les dizaines de milliers de familles étrangères venues coloniser son pays) ne peut être esquivé pour amorcer une tentative d’explication honnête.

Pourquoi les minorités chinoises, vietnamiennes et portugaises, ne déclarèrent elles pas la guerre à l’État français si le ressort de ces violences ne se trouve que dans des questions économiques et sociales ?

À Villiers le Bel, des jeunes sur une moto non homologuée et volée de surcroit, sont mort tragiquement. Le prétexte idéal pour légitimer le début des hostilités, malgré l’enquête de l’IGPN écartant la responsabilité des policiers (les koufars mentent forcément). Les 19 commerçants qui ont vu leurs vitrines voler en éclats n’y sont pour rien dans l’accident, et il s’est abattu sur eux une razzia parfaitement codifiée dans le droit musulman. (CF: « Statuts gouvernementaux » de Al-Mawardi, bibliothèque de l’Institut du Monde Arabe, ref: 244.651 MAW). Une analyse de ce texte sera publiée sur l’Observatoire de l’islamisation en fin de semaine.

Bilan actualisé quotidiennement :

Nuit de dimanche à lundi :

– Deux commissariats saccagés par cocktails Molotov (Arnouville et Villiers le Bel)
– Tirs à armes à feu (grenaille et fusil à pompe) sur les policiers
– 25 policiers blessés.
– Le Commissaire de Sarcelles lynché et hospitalisé
– 19 commerces saccagés sans une once de réaction policière. surtout « pas de bavures« .

Bilan de la nuit de lundi à mardi :

– 82 policiers blessés (source police), écoles, bibliothèque, mairie saccagées.
– Le Figaro du 27 novembre rapporte la présence d’un « hôpital de campagne » afin de soigner les policiers victimes d’armes à feu (fusils à pompe et à grenaille). 5 blessés graves.
– ITV rapporte que des journalistes ont été agressés, dont un par des coups de feu.
–  Le 13 heure de France 2 du mardi 27 octobre rapporte une vidéo où on entend distinctement un « Allah Akbar » lancé par ce qu’il faut appeler des djihadistes, combattant les représentants d’un État impie (taghout).

Si Michèle Alliot Marie a jugé utile de rendre visite aux familles des jeunes inconséquents, policiers hospitalisés et commerçants vandalisés n’ont pas eut le droit à un tel réconfort…. François Fillon a choisi de téléphoner aux familles des « jeunes » mais n’a daigné appeler les familles des policiers blessés.

Quand même les policiers n’arrivent à protéger leurs commissariats et la population, comment interdire aux français de s’armer? Il en va désormais de la légitime défense. Surtout quand des groupes de Rap comme Sniper peuvent exprimer impunément sur M6 ou Skyrock « t’étonnes pas si ta caisse est carbonisée » ( cf : titre brûle). En France les voyous sont armés au su de tous et les honnêtes gens peuvent se faire razzier tranquillement. Dans les États américains où le port d’arme est autorisé, la criminalité  est plus faible, en Suisse également, les citoyens peuvent  s’armer. Il est temps d’ouvrir le débat en France.

L’Institut Géopolitique des Populations a chiffré le coût des colonies étrangères en France à 36 milliards d’euros annuellement, dans un rapport dirigé par l’économiste Jacques Bichot de Lyon III (www.bichot.net).

Articles les plus lus

Articles en rapport