Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...
Observatoire de l'islamisation

Nouvelle filière « d’islamigration » : la loi Hortefeux prévoit la régularisation des travailleurs clandestins

compte tenu de l’actualité, nous remontons notre note du 19 octobre :

Le Figaro du 19 octobre 2007 rapporte :

« La loi Hortefeux sur le regroupement familial a été enrichie au cours des débats parlementaires d’un « amendement » prévoyant « à titre exceptionnel » une admission au séjour des sans-papiers (ndlr : des clandestins) qui pourraient justifier d’un emploi »

Plus de 20 000 clandestins sont déjà régularisés chaque année à titre « exceptionnel ». Combien l’année prochaine avec cette nouvelle mesure ? (20 744 clandestins régularisés en 2003, 22 814 en 2004, 26 338 en 2005)

Comme si les listes d’attentes de l’ANPE n’étaient pas assez longues, les employeurs vont être incités à embaucher des clandestins prêts à travailler pour des salaires misérables et des horaires abusifs, plutôt que de rémunérer correctement nos demandeurs d’emploi. Comment le travailleur français peut-il rivaliser avec des personnes prêtes à tout pour survivre? Les syndicats ne défendent pas les travailleurs français, ils cherchent juste de nouveaux adhérents redevables… Quant à l’UMP, en régularisant les clandestins ( Cachan, les 7 000 familles d’enfants scolarisés, Lille etc.) elle démontre une fois de plus qu’elle se situe dans le camp de l’anti-France.

Pour 1 clandestin régularisé créateur de richesse dans une entreprise,  3 membres (moyenne) de sa famille importés par le regroupement familial à la charge des contribuables français ( scolarité pour 1 enfant: 7500 euros/an, SS, logement, allocations etc…). Plus 1 chômeur français , ne pouvant rivaliser avec des forcats travaillant 15 heures par jour pour le Smic…

Télécharger le rapport de Contribuables associés sur le Coût de l’immigration.
Télécharger le rapport de l’Institut Thomas More sur le même sujet, réalisé par des économistes français réputés (Jacques Bichot, Yves-Marie Laulan)