Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Erdogan appelle la diaspora à usurper (légalement) la nationalité française

Dans le cadre de sa tournée diplomatique européenne, le Premier ministre turc, l’islamiste Recep Tayyip Erdogan, a prononcé un important discours au Zenith de Paris. Extraits :

« Pour l’intégration, il n’y a pas de problème mais je suis contre l’assimilation« , a lancé M. Erdogan à environ 6.000 Turcs venus l’entendre prononcer un discours fleuve dans une salle de concert parisienne.

« Personne ne peut vous demander d’être assimilé. Pour moi, le fait de demander l’assimilation est un crime contre l’humanité, personne ne peut vous dire : +renonce à tes valeurs+« , a-t-il dit en s’exprimant en turc à ses auditeurs drapés de drapeaux rouges au croissant et à l’étoile blanche dans une ambiance surchauffée.

En revanche le Premier ministre turc, venu à Paris plaider une fois de plus en faveur de l’adhésion de son pays à l’Union européenne, a appelé ses compatriotes à « s’intégrer » en France et dans les pays où ils vivent pour « qu’en Europe les prénoms turcs » augmentent.

(…) « La France vous a donné le droit à la double nationalité : pourquoi vous ne la demandez pas ? Ne soyez pas réticent, ne soyez pas timide, utilisez le droit que la France vous donne. Prendre un passeport français ne vous fait pas perdre votre identité turque« , a poursuivi le dirigeant du parti islamo-conservateur turc AKP.

(…) M. Erdogan a d’ailleurs proposé la création d’établissements scolaires turcs en France. En Turquie, « la France a plusieurs écoles, du primaire au lycée, (…) pourquoi ne faisons nous pas la même chose en France« , a-t-il dit.
Lire l’article intégral

Articles les plus lus