Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Vous pouvez vous procurer la dernière édition (01/2015) de Ces maires qui courtisent l'islamisme chez Amazon, Fnac, Decitre, Tatamis (éditeur)...

L’école finlandaise a déjà abdiqué face à l’islam

Voici ce que rapporte Stéphane Kovacs, envoyé spécial du Figaro à Helsinki dans l’édition du 15.04. L’école en question se trouve dans le quartier modeste d’Espoo, deuxième ville du pays, qui compte 43% d’élèves étrangers :

 » Ici, tout est fait pour qu’ils se sentent chez eux. Des cours d’estonien, de thai ou d’albanais leur sont proposés. Les jeunes Somaliennes portent foulard et boubou. Elles ne sont pas obligées de suivre les cours de natation- pourvu qu’elles aillent aux cours du soir réservés aux femmes. Les petits musulmans peuvent se doucher séparément, et ont une file spéciale à la cantine, réservée aux régimes spéciaux. « Récemment, des parents m’ont demandé un local pour qu’ils puissent prier, poursuit le directeur. Du moment que cela ne mobilise pas un prof pour les surveiller, je n’ai pas de raison de refuser… ». Mais les demandes des nouveaux arrivants se font toujours plus pressantes : « C’est une Finlandaise, chrétienne, qui enseigne l’islam ! » s’indigne Ali Magdi, un Finlando-Egyptien? Elle ne parle même pas l’arabe, et mon neveu en sait plus qu’elle sur le Coran! ». Les célébrations traditionnelles ne sont pas non plus toujours bien vues.  » On continue de fêter la Sainte-Lucie, souligne Karl Louhivuori. Même si certains parents ne veulent pas que leurs enfants participent? Le dernier jour de l’année scolaire, on chante toujours le Suvivirsi, notre hymne à la nature, mais sans les premières paroles, qui font référence au Christ »

Et nos politologues s’inquiètent de la percée du parti populiste des Vrais Finlandais…Finlande

Articles les plus lus