Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Guéant explique l’extrémisme de sa politique migratoire

Pour se dédouaner de toute xénophobie devant Jean-Jacques Bourdin, Guéant met en avant l’extrême générosité française en terme d’accueil des étrangers.

7 juillet 2011 – Invité dans l’émission Bourdin&Co sur RMC/BFMTV, le ministre de l’Intérieur du gouvernement Fillon/Sarkozy, Claude Guéant, déclare tout tranquille : « La France n’est pas fermée, écoutez : 200.000 autorisations de séjour par an Jean-Jacques Bourdin ! C’est l’équivalent d’une ville comme Rennes, je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce que ça représente. »

11 avril 2007 à Villepinte (ville UMP) Nicolas Sarkozy assiste à une « cérémonie d’entrée dans la nationalité française« …porter le voile semble faciliter la chose.

Guéant ne veut pas revenir sur la binationalité, alors que les nationalismes étrangers s’épanouissent en France de manière de plus en plus provocante. Chaque prétexte comme les matchs de football, les mariages, sont mis à profit par les colons pour sortir leurs drapeaux étrangers et parader dans nos rues. Un enrichissement culturel diversifié pour l’UMP et répondant à l’obsession du président sur l’exorcisation de la « consanguinité » qui menacerait les peuples homogènes, terme employé dans ses livres et discours sans peur du ridicule… Aussi, Guéant aurait pu parler de son bilan depuis qu’il conseille très étroitement Nicolas Sarkozy: 130 000 étrangers (dont 50% issus des pays du Maghreb) obtenant la nationalité française chaque année grâce à la magie républicaine.