Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Vous pouvez vous procurer la dernière édition (01/2015) de Ces maires qui courtisent l'islamisme chez Amazon, Fnac, Decitre, Tatamis (éditeur)...

Elections en Tunisie: un « militant islamiste » en campagne dans le 93 !

RÉUNION PUBLIQUE le dimanche 9 octobre à 15h. En présence de: Cheik ABDELFATTAH MOUROU

Les Salons Wilson

139, avenue du Président Wilson – 93210 La Plaine Saint Denis

Jeune Afrique a récemment écrit un article sur lui :

L’ex-numéro 2 du parti islamiste Ennahda, Abdelfattah Mourou dirigera une liste indépendante à l’élection de l’assemblée constituante en Tunisie, le 23 octobre prochain.(…)

Le divorce avec ses anciens compagnons de la mouvance islamiste semble bel et bien consommé. D’après la version officielle, Abdelfattah Mourou, cofondateur aux côtés de Rahed Ghannouchi du Mouvement à tendance islamiste (MTI) en 1989, devenu Ennhada, a pris ses distances parce que le parti « ne s’est pas excusé pour l’affaire de Bab Souika ». Il s’agissait de l’incendie criminel d’un local du RCD (ex-parti présidentiel) en 1991, dans lequel un gardien avait trouvé la mort.

Mais les détracteurs de Mourou voient en lui une simple vitrine modérée qui roule en réalité pour le mouvement islamiste. « Je suis un militant islamiste et je le reste », affirme Abdelfattah Mourou. « Je ne vais pas demander aux gens de fermer les yeux et de me remettre leurs voix pour les donner ensuite à Ennahda », se défend -il. Pourtant une alliance avec ses anciens camarades après les élections n’est pas exclue. « Tout est possible », lance-t-il. Source et suite