Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...
Le Guide suprême des Frères Musulmans, Mohammed Badi

« Le califat est notre but ultime » affirme Mohamed Badie, guide des Frères Musulmans

Info censurée par les médias français.

La Tunisie, La Lybie, l’Égypte pourraient fusionner dans un califat dans les décennies à venir.

Le journal égyptien Al-Masy Al-Youm a rapporté les déclarations du chef de la confrérie islamiste, Mohamed Badie, du 29 décembre dernier, étonnamment passées sous silence dans les médias français. Déjà, le prédécesseur de Mohamed Badie à la tête des Frères musulmans avait affirmé que « l’État islamique mondial » et « la conquête de l’Europe » étaient un objectif. Rappel :

« Le but des Frères Musulmans est de créer un état islamique mondial. Nous, les musulmans, nous immigrons partout et il y aura encore un long chemin avant de prendre le contrôle de l’Europe » Muhammed Mahdi Akef, ex guide des Frères Musulmans (2004-2010),dans une interview avec Walid al-Kubaisi.

L’article de Al Masry Al-Youm du 29.12.11 :

« Les Frères musulmans sont près d’atteindre leur « but ultime » fixé par le fondateur du groupe, Hassan al-Banna en 1928, qui est la création d’un « régime juste et raisonnable. »« 

Le projet commence avec la création d’un gouvernement solide et se terminera par l’établissement d’un califat islamique juste, a déclaré Mohamed Badie, le guide suprême des Frères musulmans en Égypte, lundi, dans son message hebdomadaire sur le site officiel du mouvement.

« Quand les premiers Frères Musulmans commencèrent la mission, il visaient à guider et éveiller la nation afin qu’elle puisse retrouver sa position après une longue période de récession et de retard« 

a dit Badie.

Il a ensuite décrit les deux principaux objectifs énoncés par le groupe de al-Banna lors de la sixième conférence. Le premier objectif était d’augmenter le nombre de membres. Le second était l’établissement d’un plan à long terme pour la réforme de tous les aspects de la vie des gens.

« Banna précisa les étapes à travers l’objectif ultime qui pourrait être réalisé« , a ajouté Badie. La première étape est la réforme de l’individu, puis la construction, successivement, des unités familiales, d’une association, d’un système de gouvernance, et enfin établir un régime de califat » lire la suite (en anglais)

Il est nécessaire de rappeller qu’Alain Juppé collabore avec les Frères Musulmans à Bordeaux afin de leur mettre à disposition un terrain pour une Grande mosquée.

Articles les plus lus

Articles en rapport