Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...
Observatoire de l'islamisation

Égypte : la présidentielle est un « djihad » en vue d’instaurer la charia

Source : Voting in Egypt as « Holy War« , par Raymond Ibrahim, Gatestone Institute, 22 mai 2012. Traduction par Poste de veille

Le Dr. Talat Zahran, un religieux égyptien, a proclamé que « tricher aux élections est obligatoire, c’est une belle chose », son raisonnement étant que le vote est un instrument dont la seule utilité est d’ouvrir la voie à la charia. De même, Hazim Shuman, un religieux ayant sa propre émission de télévision, a émis une fatwa déclarant que le vote pour les candidats islamistes est un « djihad » et que le « martyre » durant la campagne électorale ouvre les portes du paradis.

Vendredi le 18 mai, Al-Wafd rapportait que le cheik Yusuf al-Qaradawi, l’une des plus hautes autorités religieuses du monde islamique, sinon la plus haute, « a appelé tous les Égyptiens à voter pour l’un des candidats islamistes », nommant spécifiquement les trois candidats islamistes : Muhammad Mursi (candidat du parti salafiste), Abd al-Munim Abou al-Foutouh (candidat de l’aile politique des Frères musulmans), et Muhammad al-Salim al-Awwa. Qaradawi les a décrits comme « les meilleurs pour l’Égypte » parce qu’ils « appliqueront la charia et réaliseront la justice ».Suite sur Poste de Veille

Lire toutes nos notes sur l’Égypte.

Articles les plus lus

Articles en rapport