Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Vous pouvez vous procurer la dernière édition (01/2015) de Ces maires qui courtisent l'islamisme chez Amazon, Fnac, Decitre, Tatamis (éditeur)...

Les rebelles islamistes des Philippines attaquent 11 villes

Lu sur Romandie.com avec AFP (extrait)

COTABATO (Philippines) – Des rebelles islamistes armés de tronçonneuses et de fusils ont lancé dans la nuit de dimanche à lundi des attaques coordonnées contre 11 villes du sud des Philippines qui ont fait au moins trois morts, a-t-on appris auprès de la police et de l’armée.

Les Bangsamoro Islamic Freedom Fighters (BIFF, Combattants islamiques pour la liberté de Bangsamoro, photo) ont attaqué des détachements de l’armée dans la province méridionale de Maguindanao et mis hors d’état des postes électriques, plongeant plusieurs villes dans l’obscurité.

Un civil et deux combattants du BIFF ont été tués, selon l’armée.

Des tirs nourris sporadiques se sont poursuivis dans la matinée, mais nous avons dressé des barrages routiers pendant que l’armée s’affrontait aux rebelles, a déclaré à l’AFP le commandant de la police provinciale Marcelo Pintac.

Les rebelles auraient disposé des bombes artisanales le long d’une autoroute qui traverse le Maguindanao et le relie aux autres provinces de l’archipel.

Ils ont saboté des lignes électriques et attaqué 11 villes. Nous avons maintenant largement la situation sous contrôle, à l’exception d’une portion de l’autoroute qui reste fermée en raison des combats qui y font rage, a indiqué le gouverneur de la province, Esmael Mangudadatu.

Nous tentons d’établir un contact avec eux pour négocier une cessez-le-feu, a-t-il ajouté.

Le BIFF, qui prône la création d’un Etat islamiste indépendant dans le sud des Philippines, pays catholique de 90 millions d’habitants, est dirigé par Ameril Umbrakato, un fondamentaliste éduqué en Arabie saoudite.Lire la suite

Articles les plus lus