Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

La Commission européenne rejette la demande de 4 ministres de l’Intérieur voulant limiter l’immigration

Lu dans El Pais du 8 juin 2013 « L’Europe la plus riche se heurte avec Bruxelles sur l’immigration ». Lucia Abellan, traduction Observatoire de l’islamisation.

« L’immigration européenne génère des « coûts additionnels considérables, spécifiquement dans l’éducation, la santé et le logement » dans les villes d’Allemagne, du Royaume-Uni, d’Autriche et de Hollande. L’Europe la plus prospère a abandonné les euphémismes pour questionner sans ambages un des piliers de l’UE: la libre circulation des personnes. Les ministres de l’Intérieur des 27 ont débattu hier à Luxembourg sur ces supposés abus à l’origine d’une lettre dans laquelle ces quatre pays ont demandé un frein. 

La manière de poser le problème a suscité un énergique rejet de la Commission européenne, qui exige de ces pays des chiffres avant de lancer de telles accusations. (…) La Commissaire aux Affaires intérieures Cécilia Malmstrom a insisté afin que les pays signataires de la lettre présentent des données. Soutenu par son confrère autrichien, le ministre allemand Hans Peter Friedrich a lancé à Malmstrom qu’il « suffit de marcher dans les rues de ces villes allemandes pour comprendre le problème« .

(…) Au nom du Conseil Européen, le ministre irlandais, Alan Shatter, a averti des risques de xénophobie que comportent les discours de ce type (…) Le ministre espagnol (PP, droite), Jorge Fernandez Diaz, s’est rangé derrière la thèse majoritaire et a défendu la libre circulation comme « quelque chose appartenant au code génétique de l’UE »

(suite dans l’édition du 8 juin d’El Pais)

Ambiance.

Articles les plus lus