Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Syrie: Héroique défense de Saidnaya par les milices Chrétiennes : 65 djihadistes tués (vidéos)

Le militant des droits des chrétiens et ex musulman Walid Shoebat a traduit le 27 janvier les témoignages des valeureux miliciens ayant défendu la ville chrétienne de Saidnaya (Notre-Dame en syriaque) déjà endeuillée l’année dernière par des massacres commis par les rebelles djihadistes.

Un milicien raconte :

« Nous allons creuser des tombes pour les terroristes dans ce pays. Ce sont nos lieux saints, et ces églises ont des milliers d’années, nous ne les leur abandonnerons jamais. S’ils pensent qu’ils vont  pouvoir venir détruire et piller, nous ne leur permettront pas, nous allons tenir le coup jusqu’à ce que nous achevions le dernier d’entre eux. S’ils pensent que l’argent qui vient du monde arabe va les aider, ils se trompent. Nous sommes les propriétaires de cette terre, pas eux. « 

L’armée syrienne avait placé un char pour défendre l’église, que les terroristes ont fait sauter (vidéo). Mais les Chrétiens ne s’avouèrent pas vaincus pour autant…

Le milicien  témoigne de la suite:

« La bataille a duré 7 heures. l’attaque était redoutable, mais nos hommes étaient très désireux de combattre. Aucun des djihadistes n’était en mesure de venir à proximité de l’église. Les djihadistes se cachaient derrière un gros rocher. Et nos héros ont fait leur devoir. Nous avons eu quatre martyrs et six blessés. » 

Un milicien témoigne après la victoire:

« Essuie ta larme O Syrie, tes ennemis provoquent un tumulte contre toi, ils se rassemblent, avec la flèche de la perfidie, ils se sont déshonorés, ils prennent la couverture de la religion pour voler tes monuments par cupidité. Même leur jeune et vieille peur d’aller à la prière du vendredi. La destruction se terminera, et la victoire viendra resplendissante, et demain nous aurons la victoire avec Assad et rallumerons la flamme »

« Le monastère Notre-Dame de Saidnaya est un important monastère orthodoxe antiochien féminin situé sur une hauteur dominant le village de Saidnaya, à 35 km au nord-est de Damas en Syrie. Il fut fondé par l’empereur byzantin Justinien au VIe siècle. C’est l’un des lieux de pèlerinages chrétiens les plus importants du Proche-Orient. Son architecture s’inscrit dans la tradition byzantine la plus pure.

Saidnaya est un mot syriaque qui signifie Notre-Dame. Le monastère abrite une des quatre icônes attribuées traditionnellement à l’apôtre Luc, nommée « Shahoura » ou « Shaghoura » en syriaque. » Wikipedia

 

Voir tous nos articles sur la Syrie