Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...
Deux mairies sarkozystes cèdent leurs terrains municipaux pour des Grandes Mosquées

Deux mairies sarkozystes cèdent leurs terrains municipaux pour des Grandes Mosquées

Le tout en moins d’une semaine :

– A Perpignan, lors de la séance du Conseil Municipal du jeudi 25 juin, le maire Jean-Marc Pujol et toute la majorité Républicains ont voté la vente d’un terrain situé à l’ouest de la ville dans le quartier Mailloles : la parcelle en question, d’une superficie de 2400 m2 cédée pour un prix modique de 144 000 € (soit 60 € le m2 constructible!) à l’ASSATE (Association arabo-turque de l’Ensoleillée) permettra, en lieu et place de la petite salle de prière existante, la construction d’une grande mosquée et de salles de prières sur une emprise de près de 1000 m2.

Ce vote fait suite à une promesse électorale de Jean-Marc Pujol lui-même, lors de sa campagne des municipales de 2014…

Seuls les 12 élus du Groupe FN/RBM (présidé par Louis Aliot) se sont opposés dans sa forme à cette transaction, mettant notamment en alerte les pouvoirs publics sur la provenance des fonds nécessaires à la construction de cette nouvelle Grande Mosquée Perpignanaise.

La ville de Courbevoie (92) vient de voter un bail emphytéotique de 80 ans permettant à l’association Cultuelle des Musulmans de Courbevoie (ACMC) de construire une mosquée sur un terrain communal. Floriane Deniau, Conseillère Municipale FN, déclare :

Lors du Conseil Municipal de Courbevoie du 29 juin 2015, tous les élus «Républicains», PS et Divers Droite ont voté le bailemphytéotique de 80 ans pour un terrain communal, en vue d’une future mosquée sur une surface au sol de 680 m2, à l’Association Cultuelle des Musulmans de Courbevoie (ACMC). Seuls les deux élus FN s’y sont opposés. Un vote accordé les yeux fermés sans connaître le montant des loyers qui seront communiqués plus tard par le député Maire, Monsieur Jacques Kossowski.