Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

La France a accueilli 830 000 Africains sur la période 2000-2010 (OCDE)

Le Figaro a analysé dans son édition du 9 novembre 2015 la dernière étude conjointe de l’OCDE et de l’Agence française de développement (AFD). Fondée sur des données courant de 2000 à 2010, sur les personnes vivant dans les pays de l’OCDE et nées hors de la zone. Extrait :

D’un point de vue comptable, l’augmentation ne fait aucun doute. Sur la période étudiée, la hausse a été de 75% et même de 84% en 2012. Mais les données méritent d’être examinées dans le détail. D’abord, la part des migrants d’Afrique subsaharienne vers les pays les plus riche reste faible, à peine 6% en 2012 (308 400 personnes). « En France, aucun pays d’Afrique subsaharienne ne figure parmi les premiers Etats de naissance des migrants« , souligne Rohen d’Aiglepierre, économiste à l’AFD. L’Algérie et le Maroc sont de loin en tête des pays de naissance des étrangers vivant sur le territoire national. La France, du fait des liens coloniaux ou de langue, est pourtant l’une des destinations favorites des immigrés africains. Elle en a ainsi accueilli 830 000 sur la période.