Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Le formateur de Merah et Clain, naturalisé français, toujours libre dans l’Ariège !

Mise à jour 24 novembre : il vient d’être perquisitionné et mis en garde à vue. Il possédait un fusil de chasse non déclaré.

Olivier Corel, de son premier nom Abdel Ilat al-Dandachi

Olivier Corel, de son premier nom Abdel Ilat al-Dandachi

Lu dans Libération du 5 juillet 2015 (extrait) :

« Jamais condamné, Olivier Corel, 69 ans, naturalisé français, de son vrai nom Abdel Ilat al-Dandachi, est né le 29 novembre 1946, en Syrie. Proche des Frères musulmans syriens, ex-responsable de l’association des étudiants islamiques de France (ancêtre de l’UOIF), le «cheikh» Corel a fondé en 1987 la communauté islamiste d’Artigat, du nom du petit village ariégeois de la vallée de la Lèze dans lequel il réside (600 habitants). Le clan Merah, dont la sœur de Mohamed, Souad, et le frère, Abelkader, y ont séjourné, officiellement pour suivre des cours de religion et des conférences sur la géopolitique au Moyen-Orient. » Lire la suite