Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

L’école d’imams de l’UOIF a pris en charge le terroriste Ziyad Abdelali (L’Est-Eclair)

Remise des diplômes à l'école d'imâms des Frères Musulmans de l'IESH, étrangement tolérée par l'Intérieur.

Remise des diplômes à l’école d’imâms des Frères Musulmans de l’IESH, étrangement tolérée par l’Intérieur.

Lu dans L’Est-Eclair du 12 décembre 2015 :

« Il se faisait appeler Rachid dans les années 1990. Lorsqu’il arrive il y a deux ans à la mosquée des Bas-Trévois à Troyes, il se fait appeler l’imam Abdelkrim. Une identité de façade pour un homme qui inspire confiance au président de l’Association du rassemblement des musulmans de l’agglomération troyenne (Armat).

« Il nous a été conseillé par un ami. Ensuite, nous avons su qu’il avait été récemment pris en charge à l’Institut européen des sciences humaines de Château-Chinon (Nièvre, NDLR)  », concède Rachid Zejli, directeur de la mosquée. Un établissement qui se charge de former les imams et les chercheurs spécialisés dans les sciences islamiques. (…)

Derrière Abdelkrim l’imam, se cache Abdelilah Ziyad le terroriste. Un islamiste marocain âgé de 57 ans condamné en 1997 devant le tribunal de Paris à huit ans de prison pour « association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste », ainsi qu’à une interdiction du territoire français durant dix ans. À l’époque, il est considéré comme le cerveau de l’attentat contre l’hôtel Atlas Asni de Marrakech en août 1994, qui fera deux morts. (…) Il sort de prison en 2001 pour réapparaître quelques années plus tard à Chartres (Eure-et-Loir) où il croise la route d’Omar Ismaïl Mostefaï, l’un des kamikazes du Bataclan. »

Note de l’Observatoire de l’islamisation:

l’Institut européen des sciences humaines (IESH) n’est autre que la plus grande école d’imâms de France, dirigée par l’UOIF, qui possède également une antenne à Saint-Denis, immatriculée à l’Académie de Créteil !

L’UOIF construit les plus grandes mosquées de France avec l’aide des maires de Nantes, Bordeaux, Lille, Mulhouse, Beauvais, Poitiers. Lire notre enquête Ces maires qui courtisent l’islamisme (éditions Tatamis, 2015) pour avoir une vue d’ensemble.