Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

La mosquée clandestine Abou Bakr de Toulouse doit rendre son local au bailleur

Lu dans La Dépêche du 7 mars :

« Le collectif des musulmans de la Reynerie n’est pas content. La semaine dernière, un courrier du bailleur social Habitat Toulouse lui a signifié que l’une des salles dont il disposait comme lieu de prière était officiellement fermée, sine die, dès le 2 mars. Ce qui a provoqué stupeur et incompréhension. «La mosquée Abou Bakr existe dans le quartier depuis plus de 30 ans, explique Abdelkrim Hammaoui. Elle permet aux habitants, ainsi qu’à ceux des quartiers voisins de faire leurs prières quotidiennes.

Elle comporte deux salles de prière, une salle principale et une salle annexe d’environ 30 m2. C’est celle-là, qui a été condamnée, alors que nous manquons de place».

Franck Biasotto, le président d’habitat Toulouse et élu de la majorité municipale, confirme la décision et la justifie. «Cette pièce est à l’origine un simple local technique qui a été progressivement colonisé, qui n’est pas appropriée à un lieu de culte et qui, en outre, n’était pas inclus dans le bail de la mosquée, souligne-t-il Lire la suite dans La Dépêche

Articles les plus lus