Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

« Une partie significative de musulmans a dansé à l’occasion des attentats » selon le ministre de l’Intérieur belge

ministreLu sur France TV infos:

C’est une déclaration qui ne devrait pas passer inaperçu en Belgique. Le ministre belge de l’Intérieur, le flamand Jan Jambon, a affirmé, samedi 16 avril, « une partie significative de la communauté musulmane a dansé à l’occasion des attentats ». Il y voit une preuve de l’échec politique d’intégration des étrangers en Belgique, explique-t-il dans cet entretien avec le quotidien flamand De Standaard.

Cette figure de proue de la Nouvelle alliance flamande (N-VA) ne précise pas où il aurait observé ces pas de danse, ni à quels attentats il fait allusion. Mais il enchaîne : « ils ont jeté des pierres et des bouteilles en direction de la police et de la presse au moment de l’arrestation de Salah Abdeslam. C’est ça le vrai problème ».

« Les terroristes, on peut les arrêter, les écarter de la société. Mais ils ne sont qu’une pustule. En dessous se trouve un cancer beaucoup plus difficile à traiter. Nous pouvons le faire, mais pas du jour au lendemain », assure encore le ministre, qui revendique de dépasser « la pensée politiquement correcte » et d’ »appeler un chat un chat ».

Il explique aussi que le « danger » lié à la radicalisation de jeunes issus des troisième et quatrième générations de l’immigration a désormais « trop profondément pris racine » dans certains quartiers, car la Belgique « a ignoré pendant des années les signaux de détresse ». […] Lire la suite

Articles les plus lus

Articles en rapport