Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Christian Estrosi change complètement d’avis sur un projet de mosquée frériste

Capture d’écran 2016-04-25 à 18.21.07Arguant que le ministre des Affaires islamiques d’Arabie Saoudite, propriétaire des murs de la mosquée En Nour en gestation, a demandé la destruction de toutes les églises de la Péninsule arabique ( en réalité il s’agit de son cousin le grand mufti du royaume, leurs noms sont proches), Christian Estrosi est en pleine passe d’armes avec le préfet qui est un farouche partisan du projet. Le dernier rebondissement de l’affaire est la volonté du maire de Nice de porter plainte contre le préfet, l’affaire est relatée ici.

Sauf que Christian Estrosi était il y a peu favorable à ce projet porté entre autre par l’UMAM, les Frères Musulmans locaux, L’Express rapporte :

« Le maire a approuvé le projet » a dénoncé pour sa part lundi son ancien 1er adjoint Benoit Kandel passé dans l’opposition sans étiquette, accusant M. Estrosi d’être un « menteur« . Il a rappelé que la mosquée avait reçu des avis favorables en 2012 de la commission de la sécurité et de la commission de l’accessibilité de la ville de Nice pour ouvrir au public. M. Estrosi a rétorqué qu’il n’avait pas été tenu au courant par son ancien adjoint. «  source

Dans Nice Matin du 23 avril, Benoit Kandel et Olivier Bettati (FN) dénoncent  le revirement opportuniste de Christian Estrosi:

Capture d’écran 2016-04-25 à 18.11.57

Capture d’écran 2016-04-25 à 18.12.23

Marie-Christine Arnautu, conseillère municipale FN, s’est-elle fendue d’un communiqué complétant ces informations.