Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Une galerie commerciale de Marseille évacuée pour prêcher le djihâd (témoignage) !

alexandre-mendel-la-france-djihadiste1Le journaliste Alexandre Mendel est interrogé par le journal Algérie Patriotique sur son livre-enquête La France djihadiste (Ring), extrait :

Pouvez-vous nous décrire quelques témoignages qui vous ont paru «surréalistes» ? 
Treizième arrondissement, Marseille, géré par le sénateur-maire FNS téphane Ravier. Le vendredi, jour de prière, des musulmans investissent une galerie commerciale. Ils prient à l’intérieur et sur le toit de cette galerie. Ils ferment les portes de cette galerie aux non-musulmans et ces derniers acceptent. Ils font le prêche avec des haut-parleurs. Un jour, j’y ai assisté et cela s’est mal passé. Il a fallu appeler la police, car ils voulaient me casser la gueule. Dans le prêche que j’ai enregistré, l’imam, qui s’appelle Ismaïl, raconte à ses ouailles que la plus grande récompense au paradis sera accordée à ceux qui font le djihad. Cela s’est passé trois à quatre mois après les derniers attentats. Quand je me suis fait virer de la mosquée, je suis parti en voiture, mais je me suis perdu, me retrouvant dans une rue où des islamistes faisaient un prêche dans un garage. Ils avaient déroulé les tapis et mis des slogans anti-Bachar Al-Assad. Voilà ce qui se passe. Il y a aussi un témoignage avec un djihadiste de Liège, en Belgique, d’origine turque. J’ai trouvé la discussion que j’ai eue avec lui surréaliste et rigolote, car quand je lui ai demandé ce qui se passait à Rakka, en Syrie, ce jeune s’est plaint du prix de la boisson Red Bull, trop chère pour lui. » Lire l’interview intégrale