Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Un leader musulman américain souligne la prédominance de la charia sur les lois humaines

Haitham Ibn Thbait, un leader américain du parti islamiste Hizb Ut-Tahrir, exhorte les musulmans américains à ne pas voter lors des élections présidentielles, et rappelle les fondamentaux de l’islam :

Allah dit: C’est Allah qui gouverne et personne ne peut s’opposer à Son Houkm (Jugement)[Sourate Ar-Raad 13:41] Et, Le Houkm (Jugement) n’appartient qu’à Allah [Sourate Al-Anam 6:57]. Le droit de légiférer appartient donc à Allah, Seul.

« Mahomet et ses compagnons avaient établi pour nous un système politique où la souveraineté appartient à Allah et non aux élites. Pour nous, en Occident, Allah nous a accordé l’opportunité d’être au milieu des gens si désinformés, que la vérité que nous leur offrons résonnera dans leur coeur. Notre voix est notre plus grande arme, notre silence notre pire ennemi.(…)

Le califat islamique est le seul système social et politique, qui offre les solutions appropriées aux problèmes sociaux et économiques de l’humanité et nous devons agir en conséquence.

Les musulmans en Occident font partie de ce combat. Nous ne devrions pas sous-estimer notre impact dans cet effort global. Nous devons être honnêtes au sujet de qui nous sommes, ce qu’est notre programme global, défendre notre islam, où que nous soyons, et l’expliquer aux musulmans et aux non musulmans. Ne tombez pas dans ce piège électoral. » Lire la suite sur Dreuz