Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

L’Allemagne paye sa participation à la coalition contre l’Etat Islamique

829846-000_dv1938077L’Allemagne a envoyé 40 instructeurs militaires en Irak . Elle a livré également aux peshmergas 30 systèmes de missiles antichars, 16 000 fusils d’assaut et 8 000 pistolets.  Six avions Tornado de reconnaissance et un avion ravitailleur ainsi qu’une frégate destinée à protéger le porte-avions français Charles-de-Gaulle. Entre 400 et 500 soldats sont affectés aux Tornado et aux satellites de reconnaissance, 300 à la frégate, 150 à l’avion de ravitaillement et 50 officiers seront envoyés au QG de la coalition contre l’EI. Environ 900 soldats allemands donc. 

A ce titre, le djihad est devenu obligatoire pour les islamistes ayant fait allégeance au « califat », s’estimant attaqués. Le million de réfugiés accueilli ces derniers mois, provenant de pays islamistes comme l’Afghanistan, le Soudan, la Syrie et le Maghreb, est un vivier propice à l’émergence d’islamo-terroristes.