Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Vous pouvez vous procurer la dernière édition (01/2015) de Ces maires qui courtisent l'islamisme chez Amazon, Fnac, Decitre, Tatamis (éditeur)...

« Je suis ici en Italie pour purifier et rééduquer » explique l’imâm qui préside la communauté musulmane italienne

Capture d’écran 2016-08-04 à 10.24.26Lien vidéo , extrait à partir de la 31ème minute

La confrontation entre le journaliste Filippo Facci et l’imam Sharif Lorenzini  (président de la communauté musulmane italienne) dans l’émission  «Dalla Vostra Parte» dirigée par Maurizio Delpietro, a provoqué un choc chez de nombreux citoyens italiens.

Après les attentats islamiques qui ont frappé l’Europe, le débat sur les thèmes de l’intégration et de la sécurité est devenu brûlant, non seulement au café du commerce mais aussi à la télévision. A la fin du programme télévisé «Dalla Vostra Parte», on a pu assister à un vif échange entre le journaliste Filippo Facci et l’imam Lorenzini, évènement qui aura choqué un grand nombre d’Italiens

Sur la chaîne Rete4, dans le talk show dirigé par Maurizio Belpietro, des critiques cinglantes ont fusé à la suite des déclarations inquiétantes et alarmantes du musulman.

Filippo Facci avait commencé par attaquer frontalement l’imam en direct et il y est allé franchement :  « Je crois qu’il existe entre nous une incompatibilité fondamentale, sauf exceptions : les Italiens ne veulent pas de musulmans en Italie car votre culture est incompatible avec la nôtre;  vous n’êtes pas démocrates, vous voulez une théocratie (même s’il y a de braves et bonnes personnes parmi vous). Donc je vais poser la bonne question à l’imam : que faites-vous ici ? pourquoi ne partez-vous pas ? que cherchez-vous en Italie ? »

Jusqu’à ce moment précis de l’émission, Sharif Lorenzini avait gardé son calme […] Mais après l’intervention de Filippo Facci, il n’a plus pu se retenir et a répliqué avec véhémence :

« Je suis plus Italien que vous. Vous, allez-vous en ! Ici c’est ma maison et moi je fais progresser l’Italie et je la purifie de personnes telles que vous qui ne méritez même pas d’être appelé Italien. Vous êtes plein de haine, de racisme, d’arrogance et d’ignorance. Vous devez être rééduqué ! Je suis ici en Italie pour purifier et rééduquer. Vous n’avez rien appris de la Constitution italienne. Vous devez apprendre l’éducation ».

Quand il a entendu l’imam, l’animateur Belpietro a répliqué :  » rééduqué est un bien vilain mot… » Et Facci de son côté a renchérit : « j’aimerais bien savoir comment vous comptez m’enseigner l’éducation ».

Mais ce ne sont pas uniquement les deux journalistes qui sont restés perplexes face au paroles du musulman même si, après les violentes paroles de l’imam, un silence glacé s’est abattu sur l’émission. Roberto Marcato (Ligue du Nord) est revenu sur la confrontation :

« Je ne voudrais pas que ce qu’a dit le représentant de la communauté islamique soit passé sous silence. Dans une période où des gens se font exploser, cet individu a déclaré qu’il est ici pour assainir l’Italie et la purifier de gens comme Facci. Attention… »

Source en italien / trad. D. Borer pour Riposte Laïque et Eurolibertés

Articles les plus lus