Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Aix : 1 couple agresse 2 enfants (apologie du terrorisme, menaces, exhibition sexuelle…)

video-aix-en-provenceAbdelhak Attout et Sonia Missaoui comparaissent pour un dossier de violences, menaces, apologie du terrorisme et exhibition sexuelle. […] Les deux adolescents alertés par le chiot qui jappait se sont trouvés confrontés à l’ire démesurée des prévenus. 

Le garçon allait recevoir un coup de poing au visage, un coup de pied à l’entrejambe. […] « Vous les avez poursuivis jusque dans un magasin, ils ont été menacés, de même que la vendeuse qui leur avait permis de s’y réfugier. Ce type de violences est insupportable ! », gronde la présidente, devant les arguments du prévenu : « J’étais énervé, j’avais des problèmes. Elle m’a fait un doigt d’honneur, j’ai été traité de sale arabe ! » Ce fut, en somme, lui la victime. Il allait ensuite exhiber ses parties génitales, hurlant « Je t’attends, quand tu sors je te tue ! » […]

Attout se rapetisse. Sa compagne murmure s’être emportée […] Elle menace la commerçante, mimera un égorgement à l’adresse d’un policier, en garde à vue : « J’en suis désolée, c’est pas moi tout ça mais j’avais dormi avec les cafards », bredouille Sonia Missaoui. « Vous croyez que c’est le moment ? Quelques jours après Nice ! Mais vous réfléchissez, un peu ? Et tout ça se passe devant votre enfant de 3 ans ! » […]

« Toi la blonde, on va te crever avec Daech » : Maître Calmet rappelle les violences proférées contre la commerçante qui a permis aux mineurs de se réfugier dans son magasin. Le procureur Avon qualifie ce « comportement sauvage, quasi-animal, où le réveil des bas instincts n’honore pas le genre humain  » […]. « Tout m’inquiète : l’apologie du terrorisme, l’exhibition, en présence d’un jeune enfant à qui on ne donne pas l’exemple. » Il requiert 18 mois dont 6 avec sursis et mise à l’épreuve (SME) pour Abdelhak Attout, déjà condamné pour outrages et violences ; 12 mois dont 6 SME pour Sonia Missaoui, avec mandat de dépôt. Les deux SME comportant obligation de soins et interdiction de paraître au magasin.Lire la suite

Articles les plus lus