Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

« Le nombre de mosquées salafistes a bondi de 170% entre 2010 et 2016 » : interview de Joachim Véliocas

Capture d’écran 2016-10-28 à 18.09.33

Analyste pour le think tank Wikistrat , et directeur de l’Observatoire de l’islamisation, Joachim Véliocas présente son nouveau livre à la rédaction de Riposte Laïque :

Riposte Laïque : Commençons par l’actualité. Vous avez été très actif, sur le site que vous animez, pour pointer du doigt les connivences d’Alain Juppé avec Tareq Oubrou et les Frères Musulmans. Pourquoi un tel acharnement contre lui, alors que d’autres ont la même attitude, comme l’a montré votre livre « Ces maires qui courtisent l’islamisme » ?

Joachim Veliocas : J’avais enquêté dès 2010 sur le projet de grande mosquée de Bordeaux, qui se prépare de concert avec la mairie, dans le premier chapitre du livre que vous citez. Un terrain avait même été acheté par la mairie au réseau ferré de France, pour mettre 8500m2 à disposition de l’Association des Musulmans de Gironde, membre de l’UOIF. Suite à la mobilisation des riverains, ils ont déplacé le projet sur la zone d’activité Euratlantique, ne manquent plus que les fonds. Imaginons Alain Juppé à la tête de l’état, cela voudrait dire la continuité de ce clientélisme local au profit des plus radicaux, car qui ignore encore maintenant les positions pro califat et fréristes de Tareq Oubrou et de l’UOIF, organisation qu’il soutient toujours ? Alain Juppé a remis la Légion d’honneur au versatile imam de Bordeaux, c’est un scandale. Mon grand-père, Bordelais, est médaillé de la résistance et Légion d’honneur décoré au péril de sa vie. Heureusement qu’il n’est plus là pour voir les nouveaux héros des héritiers du gaullisme : des islamistes étrangers ! Car Oubrou est marocain, il n’a obtenu la double nationalité que par la collaboration de l’administration. Je suis écœuré comme beaucoup de Français, donc « Tout sauf Juppé ».

Riposte Laïque : Alors, vous êtes content du résultat du premier tour ?

Joachim Veliocas : Oui car entre deux maux il faut choisir le moindre, et au moins, même si Fillon est pour le droit du sol et la répartition des clandestins dans des CAO, il veut renouer avec la Russie et va peut-être fermer plus de mosquées salafistes, s’il confirme ses velléités de fermeté contre le totalitarisme islamique.

Riposte Laïque : Pourtant, vous avez relevé que dans l’équipe Fillon, des maires courtisaient l’islamisme, et vous n’avez pas oublié que, Premier ministre, il inaugurait la mosquée d’Argenteuil, devant une fillette voilée ?

Joachim Veliocas : Non je n’ai pas oublié, c’est pour ça que je me méfie de ses beaux discours et voterai Marine Le Pen. Effectivement, j’ai repéré au moins cinq membres de son équipe de parlementaires, donc des ministrables, qui ont mis à disposition des terrains municipaux pour des mosquées de l’UOIF ou salafistes. Un chapitre de mon livre revient sur l’inauguration de la mosquée al Ishan d’Argenteuil par François Fillon en 2010, qui est algérienne. Je révèle que les livres pour enfants utilisés par l’institution interdisent les images et les sculptures (manuel Arc en Ciel, éditions Al Hadith), qu’un imam conférencier, Ismaïl Mounir, décrit les femmes non voilées comme des « objets sexuels », présente la France comme un pays « cruel et dangereux », et pousse les fidèles à ne faire du sport qu’entre eux pour « donner aux enfants l’esprit communautaire ». Voilà l’islam FLN promu par François Fillon !

Riposte Laïque : Parlez-nous de votre dernier livre, « Mosquées radicales », que vous avez présenté sur cette vidéo ?

Joachim Veliocas : C’est la première étude poussée sur l’identité des mosquées en France, j’ai enquêté plusieurs mois dans les grandes mosquées qui sont présentées comme ayant toutes les garanties de la modération, alors qu’elles diffusent la pensée djihadiste et totalitaire des Frères Musulmans. Les grandes mosquées marocaines sont elles aussi épinglées, je démontre la radicalité du discours d’un de leur cadre, Amine Nedji, nommé par le roi du Maroc au Conseil européen des oulémas (théologiens) marocains (CEOM) et président du CFCM région Lorraine. Il précise dans ses écrits et ses prêches les sanctions de la charia contre les apostats et les couples non mariés, et c’est naturel, il explique bien que cela est issu des prescriptions de la Sunna. Il se targue d’être le représentant de « l’islam du juste milieu », et il a raison, l’islam a pour centralité les Hadith de la Sunna ! Les mosquées turques, prise en main par l’idéologie du Milli Gorus, représentent un danger sous estimé également, un de leur cadre est le numéro 2 du CFCM ! Je montre aussi que les plus grandes mosquées européennes sont des bases de l’islamisme radical. Le panorama est très inquiétant, l’ « islam de France » n’est qu’un slogan pour éditorialiste, la réalité est que la France est colonisée par des puissances étrangères.

Riposte Laïque : Quel est votre regard sur l’action du gouvernement, face à ce phénomène ?

Joachim Veliocas : Le gouvernement est dépassé par la situation. Le renseignement recense 147 mosquées tablighis et 120 salafistes, connues pour former l’antichambre du djihad. Les pratiquants du premier courant sont officiellement 24.000 et les seconds 50.000 (chiffres du renseignement territorial). Les mosquées de l’UOIF sont plus de 200, les islamistes turcs en gèrent plus d’une centaine. La réponse du gouvernement a été d’en fermer seulement 17 depuis septembre 2015. Aussi, il n’est pas prévu d’expulser tous les étrangers islamistes fichés S, seuls quelques prêcheurs l’ont été. Pour couronner le tout, les djihadistes étrangers qui sortent de prison ne sont pas expulsés afin d’obéir à la CEDH, ils sont donc logés dans des hôtels à la campagne !

Tous les analystes sont unanimes : le pire est devant nous. Sachez que le nombre de mosquées salafistes a progressé de + 170% entre 2010 et 2016, d’après une note du SCRT de juin 2016. Qui ne voit pas cette dynamique alimentée par l’immigration massive et la réislamisation des jeunes d’origine extra-européenne ?

Riposte Laïque : En parlant de mosquées radicales, sous-entendez-vous qu’il pourrait y avoir des mosquées modérées, et donc acceptables ?

Joachim Veliocas : j’utilise le terme à la mode de « radical » pour me faire comprendre du grand public, il s’agit de l’islam originel qui revient à ses racines (du latin radix, racine) fondamentalement opposé à notre système de valeurs et de lois. Disons qu’il y a des mosquées qui n’annoncent pas d’emblée le programme chariatique, qui sont donc moins problématiques à moyen terme, mais à long terme, toutes posent problèmes si elles sentent que le moment est venu d’appuyer une révolution islamique, au moins culturelle. J’ai relu cet été l’écrivain algérien Rachid Mimouni (1945-1995), Grand prix de l’Académie française, injustement oublié. Il témoignait dans son ouvrage « De la barbarie en général et de l’intégrisme en particulier » (éditions Le Pré au Clercs,1992, Paris) que les mosquées ont fait cause commune avec le djihad du F.I.S au début de la décennie sanglante, je le cite : « Tous les vendredis, les dizaines de milliers de haut-parleurs des minarets diffusaient des discours d’imams qui incitaient au meurtre. Les exactions de leurs affidés fanatisés se multiplièrent. » Il ne parle pas de quelques mosquées marginales, mais de « dizaines de milliers » ! Pourquoi les mosquées en France seraient-elle plus sages que celles d’Algérie et de Turquie ? Le principe de précaution appliqué dans les domaines pharmaceutiques ou alimentaires devrait s’appliquer dans le domaine sécuritaire : plus aucune mosquée ne devrait ouvrir !

Riposte Laïque : Avez-vous d’autres projets, à présent ?

Joachim Veliocas : Oui je travaille sur mes prochains livres, qui porteront l’un sur l’Eglise face à l’islam, la trahison des clercs en somme, et un ouvrage historique sur les martyrs de Cordoue et les mozarabes qui ont souffert du joug de la colonisation musulmane.

Propos recueillis par Pierre Cassen

Le livre est en stock chez Amazon voilà le lien : https://www.amazon.fr/Mosquées-radicales-quon-dit-lit/dp/2856523862/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1479915739&sr=1-1

Articles les plus lus