Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

La mosquée de Stains (proche de Fillon) restera fermée sur décision du Conseil d’Etat pour être un foyer djihadiste.

Lu dans Le Monde du 20 janvier:

« Considérée comme un lieu de « polarisation » de la mouvance djihadiste par les services de renseignement, la mosquée Al- Rawda n’a pas été jugée apte, en l’état, d’empêcher le retour de ce type de fidèles dans ses murs : « On ne peut aujourd’hui être certain que le risque de la fréquentation de cette mosquée par la mouvance salafiste a disparu », a écrit dans un communiqué la plus haute juridiction administrative.

Lors de la décision de fermeture d’Al-Rawda, la mosquée avait effectivement pour imam principal un jeune homme de 30 ans, Hatim Roinzo, proche de la mouvance salafiste. D’après diverses notes des services de renseignement, il incitait au djihad « en aparté », ou appelait à faire des « douas » (invocations) pour les « frères syriens », considérés comme des allusions aux combattants de l’EI. Chose dont Salih Attia assurait cependant ne pas être au courant. Lire la suite sur Le Monde