Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Jugés pour s’être entrainés au djihad dans les jardins publics de Strasbourg et Paris

Voir la vidéo de Enquête Exclusive.

Lu dans Le Figaro du 16 mars (extrait) :

Poursuivis pour «associations de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste», ces quatre individus sont jugés à Paris jusqu’à lundi ou mardi. Ils encourent dix ans de prison.

Tout a commencé par un banal contrôle de police. Le 13 octobre 2014, une patrouille de police repère dans un parc strasbourgeois six à sept personnes, décrites comme «des barbus en djellaba», qui s’entraînent à des techniques de self-défense et avec des armes factices. Ils semblent être sous la direction de Farid Boukhouch, spécialiste des arts martiaux et membre d’un groupe d’Airsoft (jeu utilisant des répliques d’armes de guerre). Parmi les participants figurent Youssef Lamrini et Nicolas Langevin. Au moment du contrôle, Farid Boukhouch traite les policiers de «kouffars» (infidèles) et leur dit d’aller «brûler en enfer» pendant que ses camarades lancent des «Allah Akbar». Lire la suite dans Le Figaro

Enquête Exclusive avait infiltré ce groupe dans un jardin public du 13ème arrondissement de Paris.

Des entrainements similaires ont été effectués dans la forêt de Fontainebleau en 2005 , et dans la forêt des Ardennes en 2014 comme l’atteste ce reportage :

Articles les plus lus