Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Un tunisien fiché S vêtu d’une djellaba égorge père et frère à Paris en criant « Allah Akbar »

Actualisation 19h30 : L’individu a pu être identifié : Ramzi D., un Tunisien originaire de la ville de Tataouine, est fiché S en raison de sa radicalisation. 

Selon BFMTV, la piste privilégiée à ce stade est le double homicide intrafamilial. Les deux victimes sont le père et le frère du suspect, indique une source proche de l’enquête. La police judiciaire de Paris va être saisie de l’enquête.


Le Figaro
de ce 17 mars 2017 informe:

« Un homme a égorgé au moins deux personnes ce matin rue de Montreuil, dans le XIearrondissement de Paris. L’individu a été interpellé par les forces de police et les deux victimes sont décédés malgré l’intervention des secours.

Les autorités appellent à la plus grande prudence sur ses éventuellement motivations. Selon une source policière, l’individu a crié « Allah akbar ! » au moment de passer à l’acte. Thomas, 21 ans, habitant de la résidence qui regroupe deux immeubles de treize étages, a raconté à l’AFP avoir «entendu un homme crier au secours» peu avant 11h00. «J’ai regardé par la fenêtre, j’ai vu un homme par terre, il y avait beaucoup de sang. Il y avait un autre homme debout à côté de lui. Il était habillé en blanc avec une djellaba. Il a lâché son couteau, il s’est mis à genoux et il a fait ses prières jusqu’à ce que la police vienne le chercher», a-t-il ajouté.