Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Le maire LR de Villiers-sur-Marne loue un terrain pour une tente remplaçant la mosquée radicale fermée

Lu dans Le Parisien du 1 er juin :

« Près de sept mois après la fermeture de leur mosquée, les musulmans de Villiers pourront à nouveau prier ensemble. Le maire Jacques-Alain Bénisti (LR) a, par un arrêté du 27 avril, accordé un bail de trois mois à l’association El Islah pour un loyer mensuel de 300 €.

Une solution toujours précaire qui réjouit la communauté musulmane en ce début e ramadan, mais qui soulève, encore, la polémique.

Fermée dans le cadre de l’Etat d’urgence en novembre dernier, la mosquée est soupçonnée d’être un « lieu de référence influent de la mouvance salafiste, représentant par son fonctionnement et sa fréquentation, une menace grave pour la sécurité et l’ordre public ». Elle était connue des services de renseignement pour avoir été fréquentée, selon eux, par 12 personnes condamnées en avril 2016 pour leur participation présumée à une filière djihadiste à destination de la Syrie. Une école coranique non déclarée y avait été découverte en août 2016.«  Lire l’article

Relire notre article : Ces membres des Républicains qui collaborent avec des mosquées en mairie.

Articles les plus lus

Articles en rapport