Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Explosion à la gare de Bruxelles Central commise par un « basané » criant « Allah Akbar » selon les témoins

Lu dans Le Figaro du 20.06.17 à 22h42

L’état de santé du suspect, qui selon un témoin a crié « Allah Akbar », n’a pas été précisé mais il a été « neutralisé », selon le centre de crise fédéral.

La situation est désormais « sous contrôle », a précisé le centre de crise.

A la suite de l’explosion, un mouvement de panique a éclaté dans la gare, l’une des principales de Bruxelles, et sur les voies, a précisé Belga. La gare a ensuite été évacuée et le trafic ferroviaire interrompu.

Toutes les rues autour étaient bloquées par de nombreux véhicules de police et militaires armées, a constaté un journaliste de l’AFP. Des policiers en arme avec gilet pare-balles étaient postés.

« J’étais dehors. Je suis descendu. A l’entresol, quelqu’un criait. J’ai pas prête attention. Puis il a crié Allah Akbar. Et la il a fait exploser le trolley » (chariot à bagages), a déclaré Nicolas Van Herrewegen, témoin direct de la scène, agent de triage de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB).

« J’étais derrière le mur. Ca a explosé. Je suis descendu. J’ai alerté mes collègues pour évacuer tout le monde. Il était encore dans les parages et après on ne l’a plus vu », a ajouté le témoin.

« C’était pas vraiment une grande explosion mais l’impact était pas mal. Autour à deux trois mètres les gens sont partis en courant », a témoigné l’agent de triage.

Selon lui, le suspect était « assez rond basané avec les cheveux courts, une chemise plus ou moins blanche et un jean ».

Plus de développements sur RTL.BE

Articles les plus lus