Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Toulouse : des passants agressés par un homme aux cris de « Allah Akbar », 7 blessés dont 3 policiers

Lu dans La Dépêche du 13 septembre 2017 :

Un individu qui agressait des passants avenue Frederic-Estebe, dans le quartier des Minimes à Toulouse, s’est retourné contre trois policiers qui intervenaient pour le contrôler.

En criant « Allah akbar », l’homme s’est jeté sur les trois fonctionnaires qui ont pris des coups mais sont parvenus à maîtriser l’individu. Cet homme a été arrêté. Les trois policiers qui sont intervenus ont été blessés par des coups de pied et de poing. Avant l’intervention des policiers, quatre passants ont également reçu des coups.

« On était en train de discuter et il nous a sautés dessus. Il s’est d’abord pris à mon fils puis il a tabassé ma fille. On a couru… », raconte ce père de famille, qui peine à trouver ses mots.

Pour une raison encore inconnue, l’individu né en 1975, s’en est pris à plusieurs passants en les rouant de coups et en hurlant « Allah Akbar ». Prises de panique, les victimes ont réussi à prendre la tangente pour rejoindre le boulevard des Minimes et alerter une patrouille de la compagnie de sécurité et d’intervention (CSI) de Toulouse. Les fonctionnaires n’ont eu à faire que quelques mètres pour tomber sur l’homme surexcité. Lors de l’interpellation, très musclée, l’individu a continué à crier « Allah Akbar ».

Trois policiers ont été blessés au tibia, à l’épaule ou encore aux cervicales. Dépêchés sur place, les sapeurs-pompiers de la Haute-Garonne les ont pris en charge. Quatre civils ont également été blessés par l’agresseur présumé. Deux d’entre eux ont été transportés à l’hôpital de Toulouse-Rangueil. On ne sait pas encore sur quel établissement de soins les fonctionnaires blessés ont été évacués.