Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Brest : un clandestin tunisien condamné pour apologie du terrorisme

février 2013, partisans des Frères Musulmans de Ennahda à Tunis.

Lu sur Ouest-France

Pour des propos tenus en public qui font l’apologie du terrorisme avec des menaces d’actions, alors qu’il était déjà incarcéré, ce Tunisien a été condamné par le tribunal correctionnel de Brest à six mois de prison ferme. Il purge déjà douze ans de prison pour viol avec violences et d’autres peines pour vols.

Ce Tunisien de 37 ans était jugé pour apologie du terrorisme devant le tribunal correctionnel de Brest, mardi après-midi.

Déjà jugé pour des faits similaires et condamné à un an de prison avec sursis, il est actuellement incarcéré et purge douze ans de réclusion criminelle pour viol avec violences. Le trentenaire est en situation irrégulière sur le territoire français.

Devant plusieurs gardiens de prison, il s’est vanté d’un prochain départ en Syrie, s’est réjoui d’actes terroristes… « Ça fait quinze ans que je tourne en Europe. Si j’ai dérapé, c’est par rapport à ma fille que je ne peux plus voir », s’insurge avec véhémence le prévenu qui se présente en victime du racisme et a refusé l’aide d’un avocat.

« C’est parce que j’ai parlé, avance-t-il comme explication. Il y a plein d’autres qui pensent pareil que moi et le disent pas… »

Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur qui a requis six mois ferme. Une peine qui se rajoutera aux autres et prolongera son temps d’emprisonnement.

Articles les plus lus

Articles en rapport