Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Sonia Nour, qui comparait l’égorgeur de Marseille à un “martyr”, va être réintégrée à la mairie de La Courneuve

Lu sur Paris Vox – Sonia Nour, collaboratrice de la ville de la Courneuve, avait scandalisé l’opinion publique en comparant l’assassin islamiste de Marseille, égorgeur de deux jeunes filles, à un « martyr » et en se lançant dans une improbable relativisation du terrorisme islamiste comparé aux crimes du « patriarcat occidental ».


La justice française a pourtant décidé que celle-ci, suspendue de son poste suite à ces déclarations, devait être réintégrée.

Le juge des référés du tribunal administratif de Montreuil, saisi par Sonia Nour, a en effet considéré qu’au moment où la plaignante a été suspendue, aucune poursuite disciplinaire n’avait été engagée contre elle. Oubli et grosse erreur de la mairie, ou volonté du maire communiste, Gilles Poux, d’apaiser la polémique et l’émoi général tout en ménageant une porte du sortie à sa collaboratrice, ancienne du bureau national de l’UNEF, qui se définit comme « militante communiste et décoloniale » ?