Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Une séance de « médecine » musulmane provoque le coma d’une femme

Lu dans Le Parisien du 11 décembre 2017 (extrait) :

Un homme et une femme ont été placés en garde à vue, ce lundi, pour les mauvais traitements qu’ils auraient infligés à femme de 47 ans, mère de cinq enfants, originaire de Villiers-le-Bel (Val-d’Oise). Cette dernière est dans le coma depuis plusieurs jours. Elle a été admise à l’hôpital intercommunal du Raincy-Montfermeil après avoir ingurgité une vingtaine de litres d’eau.

« Cela fait partie d’une séance de hijama roqya, décrypte une source proche de l’affaire. C’est une sorte de médecine occulte, pour les gens qui s’estiment possédés. » Apposition de ventouses, actes de scarification, saignées, lavements… seraient quelques-unes des déclinaisons de cette médecine qui se veut prophétique, avec l’appui d’une éminence religieuse. Pas si occulte que cela, tout de même, à en croire l’affichage Internet que s’offrent ces cabinets médicaux de médecine musulmane, dits de médecine douce. Ils promettent de guérir du mauvais œil, lever blocages physiques et psychologiques. Lire la suite.

Articles les plus lus