Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Le nombre de visas de « tourisme » pour les algériens et marocains a encore augmenté en 2017

C’est la grande technique migratoire : rentrer légalement avec un visa touristique de trois mois, et rester illégalement après le délai dépassé. On ne les voit jamais sur nos sites touristiques. Châteaux de la Loire, cathédrales, Mont-Saint-Michel, musées… mais où se cachent les 414 000 algériens ayant obtenu un visa touristique en 2017, contre 332 000 en 2014, et les 323 000 marocains (contre 214 000 en 2014) ? (AFP et Obs-i pour les chiffres 2014). Combien repartent effectivement dans une Algérie en crise ? Alors que seuls 5% des clandestins arrêtés sont expulsés de France, ils ont tout à gagner à rester, d’autant que les soins hospitaliers sont gratuits avec l’AME. 

Le droit du sol permet aux femmes enceintes d’obtenir la nationalité française automatique pour leurs enfants, et elles deviennent inexpusables.