Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Paris: un musulman poignarde 11 fois une octogénaire juive


Les nombreuses mains courantes déposées par son aide à domicile au commissariat pour alerter des propos infamant à l’encontre de sa fille de 12 ans n’ont pas suffis à le maintenir en détention. 

Lu sur Actualité Juive :

Le meurtre de Mireille Knoll, 85 ans, vendredi dernier à Paris, suscite un vent d’indignation en France et en Israël. Deux de ses petites-filles ont rappelé le souvenir de leur grand-mère sur le réseau social Facebook.

Résidant en Israël, deux petites-filles de Mireille Knoll, une femme juive de 85 ans, assassinée à Paris vendredi 23 mars, ont posté lundi des témoignages sur leur page Facebook.

Noa Goldfarb a publié ce message, accompagné de deux photos de famille où l’on voit la victime entourée de sa petite-fille et de son fils. 

« Il y a 20 ans, j’ai quitté Paris sachant que mon avenir n’était pas là. Ni le mien ni celui du peuple juif.
Mais qui pourrait penser que je quitte mes proches dans un endroit où la terreur et la cruauté mènent à une fin si triste.
Ça n’arrivera pas.
Mais la réalité est différente… Grand-mère a été poignardée à mort 11 fois par un voisin musulman qu’elle connaissait bien.
[Il] a mis le feu à l’appartement et ne nous a pas laissé de souvenir. Pas d’album photo, pas le sien, pas celui de grand-père, pas de lettres…. Rien.
Il ne nous reste que les larmes et les autres.
Espérons un avenir meilleur.
Papa, on arrive. »

Autre message, celui de Jessica Knoll. 

« Qui m’a demandé pourquoi, si j’avais un passeport français,  ne suis-je pas là-bas ?
Eh bien, je crois que j’ai été sauvée. De L’Europe et de la France en particulier.
[…]
Maudites religions. Ce sont les gens qui décident de prendre les lois de la divinité entre leurs mains.
Vendredi dernier, il a décidé qu’un voisin musulman a pris la vie de ma grand-mère chez elle à Paris.
Il a brûlé tous les souvenirs d’enfance que nous avions sur les photos et le coeur que j’avais là.
Non, je ne suis pas comme ça. Je n’y comprends rien.
Je ne déteste pas l’homme. Je déteste les fanatiques !
Ceux qui n’ont pas conscience. Pas d’intelligence. Pas de cœur. »

Deux suspects interpellés

Depuis ce lundi, un homme de 22 ans, SDF, « défavorablement connu des services de police », est en garde à vue. Samedi, un premier homme, un voisin de l’octogénaire, âgé de 29 ans, lui aussi défavorablement connu des services de police et qui sortait de prison, avait été placé en garde à vue.

Les deux suspects ont été déférés en vue de leur présentation à un juge d’instruction. Le Parquet de Paris a pris des réquisitions pour qu’ils soient placés en détention provisoire.

Articles les plus lus