Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

L’autorité égyptienne en matière de fatwa crie au « racisme » au sujet du manifeste appelant à revoir les versets antijuifs du Coran

Lu dans VOA Afrique du 25 avril:

L’autorité religieuse égyptienne Dar el-Iftaa, chargée d’édicter des fatwas (avis religieux), a dénoncé mardi dans un communiqué la mise en cause du Coran par 300 personnalités françaises ayant publié un manifeste « contre le nouvel antisémitisme ».

Dans ce manifeste publié dimanche dans le quotidien Le Parisien, l’ancien directeur de l’hebdomadaire Charlie Hebdo Philippe Val, l’ancien président Nicolas Sarkozy, l’essayiste Pascal Bruckner ou encore le chanteur Charles Aznavour demandent « que les versets du Coran appelant au meurtre et au châtiment des juifs, des chrétiens et des incroyants soient frappés de caducité par les autorités théologiques ».

Ils pointent du doigt « la radicalisation islamiste » comme un vecteur d’antisémitisme.

L’Observatoire de l’islamophobie de Dar el-Iftaa, une autorité dirigée par le grand mufti d’Egypte et reliée politiquement au ministère de la Justice, a qualifié cet appel de « racisme odieux ».

L’institution religieuse estime que ce type d' »appels dangereux » est la cause « des attaques et des agressions contre les musulmans » et « renforce le sentiment de marginalisation et de racisme ressenti par les minorités musulmanes ».

Ce sentiment de rejet est le terreau de l’extrémisme et du terrorisme, selon elle. Lire la suite

Articles les plus lus