Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Grèce : émeute géante dans un camp de migrants, des Kurdes attaqués par des Musulmans parce qu’ils ne faisaient pas le ramadan, 72 blessés

Lu dans Rudaw.net / Kurdistan24 (traduit par Fdesouche)

Dans le camp de réfugiés de Moria sur l’île de Lesbos, en Grèce, une bagarre géante entre Kurdes, accusés de ne pas faire le ramadan, et réfugiés syriens et irakiens musulmans a fait 10 blessés graves.

Le représentant du Parti démocratique du Kurdistan (PDK) en Grèce, Sarbast Mohammed, a déclaré au Kurdistan 24 qu’aucun Kurde n’était mort dans les affrontements qui ont éclaté ce week-end dans un camp de réfugiés grecs. Il a cependant confirmé que dix d’entre eux étaient grièvement blessés, tous d’Afrin, de Kobani et de Sulaimani.

Il a indiqué que 72 personnes au total avaient été blessées lors des affrontements et que les autorités grecques avaient arrêté trois suspects ethniquement arabes.

Mohammed a également suggéré que de nombreux réfugiés dans le camp ont hérité d’une idéologie similaire à celle de l’État islamique (EI).

Moro Tarbush, un réfugié kurde syrien vivant dans le camp a déclaré que les assaillants se sont servis de bâtons et de barres de métal pour battre un homme de 60 ans, lui cassant les jambes et les pieds.

La police est arrivée plus tard pour rétablir l’ordre, mais les tensions ont perduré pendant des heures.