Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Un Afghan attaque au couteau 7 personnes à Paris : la piste islamiste à privilégier malgré les dénégations

Actualisation à 15h00 : Selon des sources policières, il avait sur lui une carte d’identité afghane établie à Kaboul. Il serait né à Saracha Ali Khan dans la région de Jalalabad, située à une centaine de kilomètres de la capitale afghane. Il a l’air d’avoir entre 35 et 40 ans, bien qu’il pourrait être plus jeune, et serait réfugié.

RT FRance/AFP (extrait) : Armé d’un couteau et d’une barre de fer, un individu a attaqué des passants le long du quai de la Loire, dans le nord de Paris. Sept personnes ont été blessées dont quatre grièvement. Le suspect, qui serait d’origine afghane, a été interpellé.

Dans la nuit du 9 au 10 septembre, un homme a été interpellé après avoir attaqué des passants au moyen d’un couteau et d’une barre de fer, dans le XIXe arrondissement de Paris, le long du quai de la Loire. Sept personnes ont été blessées, dont quatre grièvement. L’assaillant serait de nationalité afghane, selon une source proche de l’enquête citée par l’AFP.

«Rien ne permet à ce stade de retenir le caractère terroriste de ces agressions», a fait savoir une autre source citée par l’AFP. A l’antenne de RTL, Loïc Travert, du syndicat Alliance Ile-de-France, a lui aussi estimé qu’il était «beaucoup trop tôt» pour dire s’il s’agissait ou non d’un acte terroriste. «On n’a pas sa version, on n’a pas la version de nombreux témoignages et on n’a pas de revendication», a-t-il commenté. Suite

Commentaire de l’Obs-i :

Les dirigeants de l’Etat Islamique ont suffisamment insisté pour que leurs sympathisants multiplient ce type d’attaques au couteau en Europe pour s’interroger sur le mobile de cet Afghan, pays où le taux de fondamentalistes par habitant doit être le plus élevé du monde. La piste islamiste est évidemment à privilégier.  Le porte-parole de Daesh, Mohammed Al-Adnani,  avait exhorté ses partisans à passer à l’action dans leur pays de résidence en utilisant n’importe quel arme : couteau, pierre ou même véhicule. Dans un message diffusé le 21 mai 2016, il renouvelait son appel à lancer des attaques contre les Etats-Unis et l’Europe.