Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Le policier saoudien coupable d’agression sexuelle à Saint-Malo ne prend que 3 mois avec sursis

Surtout ne pas froisser l’Arabie Saoudite. Ici MBS en visite en France.

Nous en parlions la semaine dernière, cette affaire révélant la coopération franco-saoudienne dans le domaine de la « sécurité », étant entendu qu’en Arabie Saoudite il s’agit d’une police appliquant la charia.

Le  saoudien en formation à l’école de police de Saint-Malo  de 40 ans était jugé à huis clos le 8 novembre  devant le tribunal correctionnel de Saint-Malo pour une agression sexuelle commise sur une employée d’hôtel. Les faits se sont déroulés fin septembre dans un hôtel renommé de la cité corsaire.

Son nom pas inscrit au fichier des délinquants sexuels

Venant d’arriver à Saint-Malo pour suivre une formation, le policier aurait procédé à des attouchements sur la victime. Après avoir tenté de l’embrasser dans un ascenseur, il l’aurait poussée dans une chambre avant de la projeter sur le lit. L’employée avait réussi à prendre la fuite, paniquée. Alerté, son mari s’était rendu sur place et avait frappé le policier.

Dans l’attente de son procès, le policier avait interdiction de quitter le territoire. Selon le site Actu.fr, le tribunal l’a condamné à trois mois de prison avec sursis. Il devra également verser 5.850 euros à la victime au titre des dommages et intérêts. Son nom n’a par contre pas été inscrit au fichier des délinquants sexuels. La jeune femme, âgée d’une trentaine d’années, a été très traumatisée par cette agression. Elle n’a pas pu reprendre son travail.

Un verdict très clément, où l’on peut voir les effets d’une pression diplomatique de Riyad sur Paris, la France étant un des principaux vendeurs d’armes du royaume islamiste.

Articles les plus lus