Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Deux islamistes allemands traversent la frontière (non contrôlée) pour faire du repérage à Roissy

Jeudi vers 19h50 des douaniers ont donné l’alerte au service de la Police aux Frontières (PAF) : deux suspects, dont un individu dangereux, « fiché S » en Allemagne pour islamisme radical, ont été aperçus à l’aéroport de Roissy.

Selon le JDD, À 18h23, un véhicule de couleur blanche, un Mercedes Sprinter rallongé, s’est stationné devant le terminal 3 de l’aéroport. Sept minutes plus tard, le passager avant est descendu. L’homme barbu, portant un blouson gris à capuche, s’est rendu dans l’aérogare en courant. Il a pris rapidement plusieurs photographies des lieux, puis il est retourné dans le véhicule.

(image d’illustration)

Le conducteur, quant à lui, est resté au volant. Il est décrit comme étant un homme âgé d’une quarantaine d’années, porteur d’un collier de barbe.

Le duo est reparti aussi vite qu’il était arrivé.

Le Centre de coopération des douanes allemand a informé son homologue hexagonal que le propriétaire du véhicule fait partie des 616 « Gefahrder » (personnes représentant une menace) répertoriés l’an dernier par les services de renseignement allemands. Selon les chiffres de l’office fédéral de la police criminel allemand, 200 de ces radicaux potentiellement en mesure de faire un attentat sont introuvables et probablement à l »étranger, sur les 616 répertoriés. 

ils font l’objet d’une « fiche Schengen »‘ , mais, les contrôles aux frontières n’existant plus en Europe, il n’est donc pas étonnant qu’ils viennent en France préparer les prochains massacres.