Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Pour l’imâm de Bussy-Saint-Georges, le cheikh Al-Charawy qui plaide pour un jihâd offensif est un « grand savant »

L’imâm Abdelhamid  Mazzouz, connu pour condamner l’écoute de la musique , dirige la mosquée de Bussy St-Georges (après avoir été imâm de Sartrouville), la plus grande de Seine-et-Marne. Il invite régulièrement des prédicateurs fréristes comme Béchir Ben Hassen, Omar Dourmane,  ou plus récemment  le saoudien cheikh Facal Attia. En mars 2018 il partageait sur Facebook une citation du cheikh Mohamed Al-Charawy , premier téléprédicateur vedette égyptien mort en  1998. Dans la vidéo ci-dessus, on l’entend expliquer que concevoir le jihâd comme simplement défensif est une erreur. Une telle référence est inquiétante alors que la nouvelle mosquée de Bussy compte ouvrir trois salles de classes pour les enfants.

Extraits de la vidéo de Al-Charawy :

Les Orientalistes ont dit « il ne faut pas accuser l’islam (sur le Jihad), l’islam ne soutient pas la guerre, hormis en légitime défense ». Beaucoup de musulmans pensent cela, et disent que « l’islam ne s’est pas propagé par l’épée, l’islam autorise seulement de se défendre ». Les Orientalistes veulent que cette pensée se diffusent chez les musulmans (…) car ils ont peur que l’Islam domine ainsi que le veut la volonté d’Allah. Ainsi ils restreignent le sens du jihâd à la défense de soi, mais l’islam ce n’est pas seulement cela. L’islam est venu pour renverser les tyrannies qui empêchent les gens de choisir la vraie religion. Ainsi, la mission de l’Islam n’est pas seulement défensive, mais aussi préventive, mais sous quelle forme ? Est-ce préventif d’imposer sa religion ? Non. Il est préventif de détruire les barrières qui empêchent les gens de choisir la vraie religion  d’Allah. Ainsi ceux qui plaident pour un jihâd défensif font que l’islam ne s’étende pas sur la terre selon la volonté d’Allah. L’Islam s’est propagé de gauche à droite en un demi siècle, vainquant les deux plus grandes puissances de la Terre, les Perses à l’Est et les Romains à l’Ouest. Car les facteurs de propagation de l’islam étaient réunis. Premier facteur, la foi des croyants qui prodiguaient des bienfaits autour d’eux. (…) La force du ressort de l’islam n’opère pas à moins que chaque musulman soit individuellement un soldat, qui aime que les bienfaits de l’islam se propage aux gens.(…) La Nation islamique a dirigé le monde durant mille ans, mille an il fut un un Etat supérieur. C’est ce qui effraie les opposants de l’Islam.

Articles les plus lus