Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Philippines : Les islamistes gagnent leur autonomie dans la région de Mindanao

L’Agence américaine Associated Press a publié le 13 mars un reportage indiquant que les rebelles du Front Moro islamique de Libération gouvernaient actuellement l’île de Mindanao au sud des Philippines, qui jouit maintenant de l’autonomie suite au référendum qui a été organisé dans cette région.

L’Agence indique que l’initiative vise à mettre fin aux combats avec le gouvernement et à affronter l’organisation Daech au sud des Philippines.  C’est Mourad Ibrahim, chef du Front Moro islamique de libération (Wiki), qui va gérer 5 districts de Mindanao, et il est devenu le président d’un Conseil de transition composé de 80 membres et dominé par le groupe rebelle.

femmes soldats du Front Moro

Aux termes de l’accord conclu entre le groupe et le gouvernement philippin, ses combattants vont être libérés, et les gouvernements occidentaux considèrent que l’accord est la solution qui va permettre de mettre fin à un demi-siècle de violence entre le groupe rebelle et le gouvernement philippin, tandis que Daech a tenté d’exploiter ce combat pour pénétrer dans la région.

La Malaisie a joué le rôle de médiateur dans les négociations entre les deux parties, et les rebelles ont accepté de renoncer à leur objectif de créer un Etat indépendant en contrepartie de l’obtention d’un régime d’autonomie plus large dans la région, outre la libération de 12000 combattants dans un premier temps et la remise de 7000 armes. Lire la suite