Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Pascal Canfin numéro 2 de la liste LREM aux Européennes, refuse l’expulsion des clandestins délinquants

AFP du 30 avril 2013 (extrait) :

(…) Selon Le Canard enchaîné, au moment d’embarquer dans un avion d’une ligne régulière, le ministre écologiste Pascal Canfin a appris qu’un passager malien, encadré par deux policiers, faisait l’objet d’une mesure de reconduite à la frontière. Il a chargé un collaborateur de prendre contact avec le cabinet du ministre de l’Intérieur Manuel Valls. Ce dernier n’ayant pas accédé à la demande de son collègue du gouvernement de suspendre l’expulsion, Pascal Canfin a finalement décidé de ne pas embarquer, a rapporté le journal satirique.

Une source au ministère de l’Intérieur, contactée par l’AFP, a confirmé l’histoire, telle que décrite dans l’article du journal, et notamment le fait que le Malien expulsé avait purgé une peine de prison. Lire la dépêche intégrale sur Libération

Dans une même logique, Les députés de La République en Marche ont refusé l’expulsion automatique des délinquants étrangers.Lire: Loi immigration : expulsion systématique des étrangers condamnés pour crimes ou délits graves (88% des Français sont pour), l’amendement rejeté par les députés LREM