Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Mulhouse : La Grande Mosquée inaugurée en mai, un collège intégré malgré la tendance frériste

Jean-Michel Blanquer doit s’opposer fermement à ce collège musulman intégré dans une mosquée acquise à l’idéologie de Hani Ramadan apparaissant dès les premières secondes du clip de présentation.

« Le monde musulman est en ébullition. Cette force peut et doit être orientée vers un Etat islamique, un Etat appliquant le Coran et la Sunna.(…) Les musulmans ne retrouveront jamais leur bonheur perdu s’ils ne reviennent pas au jihad et ne cherchent pas à établir un Etat Islamique ». (Hani Ramadan, Sermons du vendredi rappels et exhortations, éditions Tawid, 2011, page 465.)

Youssef Al-Qaradawi, autre grand soutien de ce projet pharaonique à Mulhouse, est un des idéologues les plus influents des Frères Musulmans. Il prescrit de tuer les homosexuels, les apostats et souhaite conquérir l’Europe. Il souhaite que les musulmans à la suite d’Hitler châtient les Juifs (biographie). Dans son livre La Science des priorités (éditions Maison d’Ennour) il écrit :  » La formation du croyant vise l’édification d’une génération de vrais croyants, habilités à porter le flambeau de la réforme et de la rénovation, est préalable à toute action d’exhortation au combat sur la voie de Dieu; lequel combat fait du recours aux armes le moyen de procéder au changement de la société et à l’instauration de l’état« . (page 222).

Lu sur France 3 du 28 mars 2019 (extrait) :

« En plus de l’espace réservé au culte, qui ne représente que 13% de la surface totale, l’édifice comprend aussi une école, un centre culturel, un espace bien-être, un espace mortuaire et même un coiffeur. Les deux étages supérieurs sont réservés à la partie culturelle avec 11 classes de collège et une médiathèque. 150 collégiens y seront accueillis dans les années qui viennent, les premiers à arriver étant les élèves de 6e à la rentrée prochaine. » Lire l’article intégral