Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Remise de peine au profit d’un terroriste d’AQMI : libéré deux ans avant ses 8 ans de prison

Lu sur LCI du 11 avril 2019

« Il a été l’une des premières et célèbres figures françaises d’Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi). D’après nos informations, l’ex-djihadiste a été récemment libéré, après avoir passé six ans sous les verrous 

A 64 ans, il fait figure d’ »ancien » dans le paysage islamiste français. Six ans après son interpellation au Mali par les militaires de l’opération Serval, Gilles Le Guen a retrouvé l’air libre. Il est discrètement sorti de la maison d’arrêt de Condé-sur-Sarthe, le 25 février dernier. Bénéficiant de remises de peine, l’ancien djihadiste aura purgé un peu plus de six ans sous les verrous. En mai 2015, le Tribunal correctionnel de Paris l’avait condamné à une peine de huit ans de prison ferme pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ».

Présenté par les surveillants et des responsables de l’administration pénitentiaire comme un détenu « calme et sans problèmes », Gilles Le Guen est désormais soumis un contrôle judiciaire. Aujourd’hui domicilié dans la Manche, l’ancien capitaine de première classe doit « pointer » une fois par jour au commissariat. Contacté par TF1, son avocat n’a pas souhaité faire de commentaires. 

Articles les plus lus