Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Al-Qaradawi a reçu le fondateur du groupe terroriste Jamaat al-Tawhid

Cette photo du père spirituel vivant des « Frères musulmans », Youssef Al-Qaradawi a fait le tour du monde. On y voit ce prêcheur islamiste radical égyptien avec  Salman al-Nadawi à gauche (et non Zahran Hashim à droite comme l’affirma à tort Al Arabiya, information que nous avions relayée hier ) . Al Nadawi, de son vrai nom Abderrahman Al-Nadawi Al Hindi, est le fondateur de l’ organisation islamique armée Jamaat al-Tawhid, basée en Inde, que les autorités sri-lankaises accusent aujourd’hui d’être responsable de la série d’attentats suicides ayant fait 359 morts et 500 blessés à Colombo (capitale du Sri Lanka) et dans d’autres villes du pays. Effectivement, celui qui était le leader actuel du groupe, Zahran Hashim, s’est fait explosé à l’hôtel Shangri-La de la capitale Colombo, dimanche dernier (21 avril 2019). 

Al-Nadawi est lui-même le chef de l’organisation extrémiste en Inde, le père spirituel de ses branches en Asie du Sud; il avait déjà prêté serment au groupe terroriste État islamique et a publiquement incité à assassiner des étrangers et à verser leur sang.
« Si vous êtes en mesure de tuer un Américain ou un Européen, que ce soit un Français, un Australien, un Canadien ou un Hindou, ceux qui ont déclaré la guerre à l’État islamique, fais- le « ,  déclara Al-Nadawi lors d’un séminaire islamiste. (Plus d’informations ici)
Al Qaradawi était l’invité d’honneur du salon des Frères musulmans de l’UOIF (Rassemblement annuel des musulmans de France) chaque année jusqu’en 2012, année où une campagne de communication de l’Observatoire de l’islamisation poussa Nicolas Sarkozy à demander à l’émir du Qatar de le dissuader de se rendre au salon. Il a financé la grande mosquée de Mulhouse qui sera inaugurée en mai. 
Pour avoir une idée de son idéologie qu’il propage dans les 170 mosquées de l’UOIF (rebaptisé « Musulmans de France ») en France et à la Fnac où sont vendus ses livres, on lira cet extrait avec intérêt :
« La formation du croyant vise l’édification d’une génération de vrais croyants, habilités à porter le flambeau de la réforme et de la rénovation, est préalable à toute action d’exhortation au combat sur la voie de Dieu; lequel combat fait du recours aux armes le moyen de procéder au changement de la société et à l’instauration de l’état » . ( Youssef Al Qaradawi, La Science des prioritéséditions Maison d’Ennour page 222).