Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

L’AFD voit son budget augmenter de 10 à 18 milliards pour 2022…et finance les pro palestiniens boycottant Israël

Lu dans L’Opinion du 29 mars 2019 (extrait) : 

« Institution financière publique, l’Agence Française de Développement a, par deux fois au moins l’an dernier, soutenu financièrement manifestation et association appelant à un boycott de l’Etat hébreu, pourtant interdit par la loi. (…) . En 2017, elle a ainsi alloué 320 000 euros à l’Association France Palestine solidarité. Celle-ci, qui affiche ouvertement son soutien au BDS en bannière de son site Internet, a reçu pour l’heure la moitié de ces fonds pour le développement de deux projets agricoles en Cisjordanie, en partenariat avec l’association Ma’an development center. Or, soulignait la députée LR Constance Le Grip dans une question écrite le 23 octobre, « un employé de cette structure », décédé lors de manifestations dans la bande de Gaza en mai 2018, appartenait au Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), « organisation tristement connue pour ses activités terroristes depuis les années 1970 ». Lire l’article intégral sur L’Opinion

Rappel de notre documentaire sur cette agence :

La France va faire exploser son aide aux pays en développement de 10,3 milliards d’euros en 2017 à 18 milliards d’euros en 2022 (rapport du Sénat) source : http://www.senat.fr/notice-rapport/2018/r18-104-notice.html