Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

Assigné à résidence pour apologie du terrorisme, un algérien disparait de Valence

Lu sur France Bleu du 20 mai 2019

Depuis deux mois, un Algérien vivant à Valence et condamné pour apologie du terrorisme a disparu dans la nature suite à une décision de justice. Il aurait dû être reconduit en Algérie mais il a été assigné à résidence et en a profité pour disparaître. 

La justice a-t-elle laissé filer un homme dangereux ? Depuis deux mois, un Algérien vivant à Valence et radicalisé a disparu. Un profil plutôt inquiétant. Il est l’auteur de nombreuses publications sans équivoque sur les réseaux sociaux où il poste des images de kalachnikov, de combattants et où il écrit notamment « Accorde la victoire aux moudjahidines de Daech ». Il reconnaît même avoir été abordé pour livrer des colis contenant « des objets dangereux ».

Interdiction du territoire français

Le 18 mars dernier, le tribunal correctionnel de Valence le condamne à un an de prison et dix ans d’interdiction du territoire français. L’homme fait déjà l’objet d’une obligation de quitter le territoire français pour une précédente condamnation pour violences conjugales. Dès sa sortie du tribunal, il est arrêté et conduit en centre de rétention administrative de Lyon. Lire la suite

Note: Les « assignations à résidence », nous l’avons déjà dit ici, sont purement théoriques car il s’agit de pointer au commissariat une fois par jour et de rester libre le reste de la journée. Le laxisme judiciaire prépare de nouvelles attaques islamistes à l’avenir, c’est mécanique.