Observatoire de l'islamisation : la plus grande base de données francophone sur l'islamisme
Mosquées radicales : ce qu'on y dit, ce qu'on y lit (Dominique Martin Morin éditeur, novembre 2016), en vente chez Amazon, Fnac, Decitre...

L’Allemagne a perdu la trace de 160 de ses ressortissants partis rejoindre Daech

Lu dans Le Figaro du 24 juin:

Plus de 160 combattants allemands de Daech ont disparu des radars. Ils étaient plus d’un millier à avoir rejoint le califat pour combattre dans les rangs de l’État Islamique (EI), aujourd’hui la plupart d’entre eux sont morts ou en prison, mais une partie a échappé à la vigilance des services de renseignements allemands. L’information vient du gouvernement dans une réponse à la secrétaire générale du FDP (Fraktion der Freien Demokraten, Parti libéral-démocrate), Linda Teutberg. Elle a été révélée par l’édition dominicale du journal Die Welt.

D’après cette réponse gouvernementale, la majeure partie de ces 160 combattants sont très probablement morts. «Dans certains cas, ces personnes pourraient également avoir réussi à s’échapper et / ou à se cacher», précise toutefois la réponse. Au Welt am Sonntag, la secrétaire générale du FDP s’étonne: «Compte tenu de la protection très fragmentée des frontières extérieures de l’UE, il est particulièrement préoccupant que le gouvernement fédéral ne semble avoir pris aucune mesure pour empêcher un retour incontrôlé de combattants de l’EI» Lire la suite dans Le Figaro